Merad : les pouvoirs publics disposés à promouvoir les zones d’ombre

Le conseiller du président de la République chargé du suivi des zones d’ombre, Brahim Merad, a affirmé mercredi, que les pouvoirs publics, à tous les niveaux, « sont disposés à assurer le soutien et l’accompagnement nécessaires pour permettre aux habitants des zones d’ombre de préserver leurs sources de vie et les promouvoir ».

Au second jour de sa visite dans la wilaya d’Annaba, Merad a souligné que les agglomérations classées zones d’ombre connaissent actuellement l’exécution d’opérations urgentes de développement de nature à améliorer les conditions de vie des populations.

La préservation et la promotion des activités de ces populations, a-t-il ajouté, « constituent des impératifs » qui seront pris en charge par la recherche de solutions opératoires aux problèmes, notamment, d’irrigation et d’exploitation, par des activités productives, des zones agricoles et forestières.

Merad a qualifié d’ »acceptable » le niveau actuel de prise en charge dans la wilaya d’Annaba des préoccupations des habitants des zones d’ombre en termes de désenclavement, d’alimentation en eau potable, d’amélioration des conditions de scolarité et de transport, de couverture sanitaire et d’aménagement de structures pour jeunes.

Il a insisté en outre sur « la nécessité de coopérer et de coordonner entre les responsables des divers secteurs en vue de mettre en place les conditions de relance d’activités productrices à impact direct sur l’amélioration des revenus des ménages de ces zones ».

Dans les localités d’El Bahalili et Bir El Merdja, Merad a inspecté des projets de désenclavement portant sur l’aménagement et le bitumage d’une route de 1.500 mètres linéaires, la prise en charge du problème d’assainissement, le fonçage d’un forage profond pour l’alimentation en d’eau potable, l’aménagement d’une station d’approvisionnement en gaz propane et l’équipement de certaines maisons en kits d’électricité solaire.

Le conseiller du président de la République chargé des zones d’ombre avait présidé mardi après-midi la cérémonie de raccordement de 52 foyers au réseau de gaz naturel dans la localité Erromanate sur les hauteurs de la commune de Séraïdi.

Pas moins de 232 opérations de développement de zones d’ombre à impact direct sur l’amélioration des conditions de vie des habitants ont été inscrites à travers 11 communes de la wilaya d’Annaba.

La plupart de ces actions sera réceptionnée au cours du premier trimestre de l’année prochaine, a-t-on indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.