Unité…

« L’union fait la force. » Fables d’Esope

L’Algérie a une nouvelle fois rendez-vous avec son histoire. Hier, nous avons commémoré les manifestations du 11 décembre 1960. Plus que la célébration de l’attachement d’un peuple à la liberté et son combat continu pour l’indépendance, le 11 décembre reflète l’essence de la Nation algérienne et ses principes. Il a été l’expression de l’attachement et la lutte du peuple algérien pour la liberté et son unité ainsi que sa ferme opposition à toutes les tentatives de la puissance coloniale pour sa partition. Une lutte qui trouve d’ailleurs son essence au sein des premières résistances populaires. 

Le 11 décembre 1960 nous renvoie aussi à la longue marche du peuple algérien vers la liberté, laquelle a permis d’inscrire son nom en lettres d’or dans la Grande Histoire. Une lutte qui a permis d’inscrire le droit à l’autodétermination et à l’indépendance des peuples colonisés parmi les principes défendus encore aujourd’hui au sein des Nations unies.

Ce sont là les principes fondateurs sur lesquels s’est appuyé et s’appuie encore l’Algérie depuis son indépendance. Des principes pour lesquels elle est assaillie aujourd’hui par les mêmes forces qui poursuivent toujours les mêmes objectifs de division et de partition. Elles tentent encore aujourd’hui de semer le doute et la défiance avec pour seules visées la déstabilisation de l’une des dernières forteresses des causes justes, celles des peuples opprimés par l’expansion colonialiste et néo-colonialiste. 

Le 11 décembre 1960 a démontré que l’Algérie est une et indivisible et que le peuple algérien parle d’une seule voix. Plus de six décennies plus tard, ce sont les mêmes défis que le peuple se doit de relever, en faisant preuve de cette même force qu’il tire de son unité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *