La rançon de la félonie

“Si les chiffres ne mentent pas, il arrive que les menteurs chiffrent.”Jacques Duhamel, homme politique français.

Les indicateurs sont au vert. Et ce n’est certainement pas quelques mensonges qui risquent d’y changer grand-chose. Les exportations hors-hydrocarbures sont en hausse, les revenus de la Sonatrach également, et la balance commerciale renoue avec les soldes positifs depuis la première fois depuis sept ans. Certes, il subsiste des problèmes qu’il faudra traiter, à l’image de l’anarchie qui caractérise le marché, les pratiques spéculatives et frauduleuses. Et ce sont les réformes qui devront s’attaquer à ces maux à la racine. En tout état de cause, la situation n’est pas aussi sombre que l’on souhaiterait le faire croire. Et les chiffres en ce sens ne mentent pas. 

Car le mensonge est, soulignons-le, l’apanage d’un certain voisin qui nourrit une réelle obsession pour l’Algérie. Un voisin empêtré dans la crise économique, un chômage grandissant, un déficit commercial de plus de 20 milliards de dollars et des mesures antisociales qui n’arrangent, au final, que les affaires des oligarques qui gravitent autour du palais royal,  à leur tête le chef du gouvernement marocain. Cela n’a pas été sans conséquences pour le Makhzen qui fait face, pour la première fois, à un vague de protestations sociales et politiques qui persiste depuis plusieurs mois déjà et a abouti à la demande expresse du départ du régime marocain. Il ne sert à rien de pointer le doigt vers l’Algérie ou de commander des rapports erronés sur la situation qui y prévaut, dans l’espoir de détourner l’attention des Marocains de leurs malheurs et de leurs maux. Ils ne sont pas près d’oublier la misère, le chômage, l’analphabétisme et la détresse sociale dont ils souffrent, encore moins le mépris dont on les gratifie. Ils ne sont surtout pas près de pardonner l’affront de la félonie du Makhzen, lequel est allé pactiser avec l’entité sioniste juste pour mieux prendre pour cible leurs frères arabes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.