Embellie !

Les prix du pétrole et du gaz sont en hausse et atteignent des records. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, ce n’est pas près de s’arrêter. Cette tendance haussière est partie pour se poursuivre jusqu’en 2023. C’est du moins ce que prévoit le FMI. D’ailleurs et au milieu des perspectives pessimistes pour l’économie mondiale, l’Algérie s’en sort à bon compte, grâce à cette conjoncture favorable aux producteurs d’énergie. Un impact qui se reflète déjà dans les chiffres du commerce extérieur, l’Algérie ayant renoué avec les excédents après un long cycle de déficits. C’est en grande partie grâce aux hydrocarbures, mais c’est aussi l’effet d’un regain de dynamisme à l’export dans les secteurs hydrocarbures. Les caisses se renflouent donc et cela donne de la marge aux pouvoirs publics sur le plan budgétaire pour financer les mesures sociales et les filets de sécurité devant atténuer les effets de l’inflation mondiale sur le marché local et donc sur le pouvoir d’achat des ménages. Des mesures qui s’avèrent nécessaires pour garantir le maintien d’une certaine stabilité sociale au moment où la question du pouvoir d’achat occupe l’essentiel des débats politiques dans un contexte d’exacerbation des tensions sociales partout dans le monde. 

Un contexte qui ne doit cependant pas faire oublier l’essentiel, et encore moins faire perdre le sens des réalités de l’économie algérienne. La hausse des prix des hydrocarbures est une aubaine. Elle prédit une nouvelle embellie financière pour le pays, qu’il ne faut certainement gaspiller. Prendre des mesures sociales est certes salutaire, mais cela doit impérativement s’accompagner de la réforme des politiques sociales ainsi que la refonte et la réouverture du dialogue social pour les inscrire dans la pérennité. Il est surtout nécessaire de parachever des réformes intelligentes permettant l’ouverture du marché afin de capter une part des flux des capitaux qui s’inversent. L’Algérie est bercée par le rythme d’une douce musique jouée par les marchés énergétiques. Elle se doit de se préparer au moment où cette musique s’arrêtera.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.