Recrudescences des cas de Covid-19 à Guelma : Forte affluence dans les centres de vaccination

La situation sanitaire semble empirer dans la wilaya de Guelma oùl’augmentation des cas de contamination au coronavirus a suscité la crainte de la population est à l’origine d’une affluence considérable sur les centres de vaccination. Selon une source médicale, le centre de référence, implanté dans le pavillondu complexe mère et enfants Mohamed Maalem de Guelma, enregistre plusieurs cas de malades atteints de Covid-19, acheminés par les ambulances de la Protection civile. Selon les précisions apportées par la même source, plus de 35 patients sont hospitalisés, dont 5 se trouvent en soins intensifs. C’est le branle-bas de combat dans cette structure, dont les soignants sont soumis à un rythme de travail épuisant mais restent tout de même mobilisés. En raison de cette hausse des cas du coronavirus, le wali de Guelma a aussitôt réuni le comité médical de suivi du coronavirus et a pris de décisions fermes, pour lutter contre notamment, le variant indien et britannique qui sont à l’origine de cette ascension des contaminations, nous dit-on. Situation à l’origine d’une psychose chez les populations, qui ont pris conscience de l’importance de la vaccination pour se prémunir des risques de contraction du virus.  Ainsi, l’adhésion citoyenne au processus de vaccination est de plus en plus perceptible dans la wilaya de Guelma, où les autorités locales ont lancé une vaste campagne de vaccination anti-Covid-19. Ainsi, toutes les structures sanitaires au niveau des 34 communes de la wilaya de Guelma ont été réquisitionnées pour dispenser le vaccin à tous ceux désireux se faire vacciner. Tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de la campagne de vaccination. Selon notre source, la wilaya de Guelma dispose actuellement des vaccins Russe et Chinois. Par ailleurs et selon la même source, la campagne de vaccination au profit du personnel des collectivités locales, des directions de la protection civile, du commerce, de l’éducation et de la santé, a été entamé, il ya une semaine, au sein de la salle des de conférence au siège de la wilaya de Guelma. Dans le même contexte, les mosquées de la wilaya de Guelma se sont impliquées dans la campagne de vaccination. Chaque vendredi des fidèles des deux sexes sont vaccinés après la prière du Dohr. Toutefois, il reste quelques réfractaires et les hésitants qui n’ont pas encore changé ni d’avis encore moins de comportements. Car, à Guelma,  ils sont encore nombreux à ne pas respecter les gestes barrières et ne pas porter de bavettes, au risque de leur vie et des leurs.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.