Des allumages de barbecue et des feux de camps en sont la cause : 433 foyers de feux dans 32 wilayas durant ces derniers jours

L’Algérie brûle. Des départs de feux se comptent par dizaines à travers de nombreuses wilayas du pays faisant des dégâts matériels et hélas des dégâts humaines. Selon des chiffres émanant des services de la protection civile et du ministère de l’agriculture et du développement rural, ce sont en tout 433 foyers d’incendies qui ont été signalés dans 32 wilayas du pays. Des incendies qui ont, précise le communiqué, causé la destruction de quelques 10.160,35 hectares de forêts.

En effet, quelques  vingt-six feux ont été déclarés durant les deux journées de l’Aïd selon le communiqué du ministère de l’Agriculture qui précise que  « durant les journées de l’Aïd el Adha, qui coïncidaient avec les 20 et 21 juillet, il a été enregistré 26 départs de feu, dont 22 le deuxième jour, provoqués essentiellement par les allumages de barbecue, dont quatre foyers dans chacune des wilayas de Bejaïa et Mostaganem et quelques 34 incendies dans les wilayas de  Jijel (6 incendies), Médéa (3), Tissemsilt (2), El Tarf (2), Boumerdes (2), Tizi Ouzou (2), Tebessa (2), Tiaret (1), Tipaza (1), Annaba (1), Chlef (1), Bouira (1), Tlemcen (1), Sétif (1) et Oum El Bouagui (1) dont Khenchela (8.689,26 ha), Tébessa (273,72 ha), Tizi Ouzou (185,69 ha) et Tipasa (183,90 ha) sont les plus touchées.

Un pompier meurt à Blida

Par ailleurs, il est à noter que les feux de forêts qui se sont déclarés dans la wilaya de Blida ont hélas causé des dégâts humains. L’on déplore le décès samedi soir à l’Hôpital Frantz Fanon d’un agent de la Protection civile âgé de 40 ans de l’unité d’intervention spéciale relevant de l’unité nationale d’instruction et d’intervention à Dar El Beida suite à l’inhalation de la fumée qui a provoqué une crise cardiaque. Selon le même communiqué, trois personnes ont été blessées lors de l’opération d’extinction des feux de forêts déclenchés samedi matin à Chréa dans la wilaya de Blida. En effet, la conservation des forêts de la wilaya de Blida a fait état de l’extinction de 80% des foyers de feux déclenchés samedi matin au niveau des hauteurs du Parc national de Chréa, expliquant que « les efforts des différentes parties qui sont intervenues aujourd’hui pour l’extinction des feux ,déclenchés sur les hauteurs du Parc national de Chréa, à savoir les forestiers, les services de la Protection civile des wilayas de Blida, Médéa et Tipasa, l’Armée nationale populaire et la Gendarmerie nationale ont été couronnés par l’extinction de 80% de ces feux en évitant, ainsi, sa propagation aux autres superficies forestières ». A noter enfin qu’au chapitre des causes, les mêmes services évoquent des comportements inciviques de certains citoyens qui, selon des témoignages de personnes habitant dans la région, ont allumés des feux alors qu’ils campaient sur les lieux la veille. La conservation des forêts a enfin souligné les efforts fournis par les éléments de l’Armée et de la Gendarmerie nationale qui ont mobilisé tous les moyens, humains et matériels, pour venir à bout de cet incendie, ainsi que les chasseurs relevant de la Fédération nationale des chasseurs, les forestiers saisonniers, et les riverains ». Notons enfin, qu’un total de 18 incendies a été enregistré, samedi, à travers le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou, dont 7 sont éteints. Selon directeur local de la protection civile, le lieutenant-colonel Abdelhakim Chabour, l’ensemble des moyens humains et matériels ont été mobilisés pour l’extinction de ces feux, dont les plus importants sont ceux signalés au niveau des localités de Tadmait (Ouest du chef lieu de la wilaya), Iflissen (Nord), Imsouhal (Est) et Bouhlalou (Nord-Est).

Akli Amor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.