Annaba : 70 milliards de centimes pour le raccordement au gaz naturel

Les services de la direction générale de gaz et d’électricité de la wilaya d’Annaba mettent les bouchées doubles pour raccorder les zones d’ombres au réseau de gaz et de l’électricité.Les zones concernées par cette opération sont les zones éparses dans les 12 communes de la wilaya d’Annaba.  Ce budget conséquent de 70 milliards de centimes a permis à la direction de l’énergie de la wilaya d’Annaba, enchaîner les projets de raccordement  au gaz naturel et à l’électricité. Ainsi, 63 projets, dont 34 opérations de raccordement au réseau d’électricité ont été inscrits au titre de ce programme de développement. Dans ce contexte, 44 milliards sont destinés aux projets de raccordement  au réseau du gaz naturel et 26 milliards pour les projets de  l’électricité, a expliqué notre source, en indiquant que 30% des opérations ont été menées à terme, dont les deux plus récentes au niveau de la localité de Hadjar Eddis, dans la commune de sidi Amar. Selon la même source, les services de la direction de l’énergie de la wilaya d’Annaba,  ont recensé 78 localités,  dont 12 qui ne sont que partiellement raccordées au réseau d’électricité et de gaz naturel. Ces localités  relevant des communes d’Eulma, Chorfa, Chetaibi et Tréat  font actuellement  l’objet de projets de raccordement du même type et seront achevés à la fin du mois en cours. Pour rappel, la wilaya d’Annaba, produit à ce jour  440 mégawatt contre une consommation maximale de 286 MW, dont environ 30% sont destinés au secteur industriel. Rappelons qu’une enveloppe financière de 1,3 milliard DA a été octroyé au titre de l’exercice 2021 pour le financement de 159 opérations de développement des zones d’ombre de la wilaya d’Annaba. Ce montant est destiné au financement des actions d’urgence de prise en charge des préoccupations des habitants des zones enclavées en matière d’alimentation en électricité et gaz, d’éclairage public, de réalisation et réhabilitation de tronçons routiers, de cantines scolaires et de requalification de classes de cours et salles de soins. Précisons que40 opérations ont trait à la réalisation et la réhabilitation de tronçons routiers, 59 pour  l’approvisionnement en eau potable, 25 au raccordement au réseau d’électricité tandis que le reste des opérations porteront sur l’amélioration des conditions de scolarisation, la réalisation de stades de proximité et d’espaces pour jeunes, l’élimination de risques naturels et l’aménagement de réseaux d’assainissement. Signalons que l’ensemble des communes de la wilaya, qui totalise 110 zones d’ombre, ont  bénéficié de ces opérations à travers une répartition équitable des programmes de développement et de prise en charge des préoccupations des populations des localités reculées. Rappelons que les zones éparses des communes de Chetaïbi, Seraidi, El Eulma et Aïn Berdaont, au titre de l’exercice  2020,  bénéficié de plusieurs opérations de raccordement aux réseaux de gaz et d’électricité.

S.Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.