Campagne de vaccination : La participation des pharmaciens s’organise

La crise sanitaire a durement frappé l’économie mondiale de plein fouet, selon M. Messaoud Belambri président du Syndicat National des Pharmaciens d’officines (SNAPO) qui a souligné « a capacité de l’Algérie à faire face à cette crise malgré les conditions économiques très difficiles que connaît notre pays ».

Le président du Snapo a estimé lors de son intervention jeudi sur les ondes de la radio  nationale Chaine Une que « tous les pays du monde ont été surpris par la pandémie qui a pris de court leurs économies et l’Algérie n’échappe pas à cette réalité ». L’Algérie, note-il, s’en sort bien. M. Belambri a par ailleurs incombé la responsabilité de la troisième vague que vit notre pays au laisser-aller de certains citoyens qui n’ont pas pris au sérieux les avertissements des autorités et des spécialistes. 

Fort heureusement, estime-t il, l’Algérie a pu affronter cette crise et continue de se battre grâce à son infrastructure sanitaire riche contrairement à un grand nombre de pays qui n’ont pas pu faire face, citant la disponibilité des moyens de protection comme les gels hydro-alcoolique, les masques de protection malgré les quelques difficultés connues au début de la crise. L’Algérie a pu dépasser ces difficultés, ajoute il sans recourir à l’importation mais plutôt par la fabrication locale. Et pour mieux démonter cette autosuffisance en moyens de protection, M. Belambri cite l’autorisation d’exportation des masques de protection vers d’autres pays par les fabricants algériens qui ont réussi à alimenter suffisamment le marché national.

Par ailleurs, le président du Syndicat national des pharmaciens d’officine s’est félicité de la décision du gouvernement de faire participer les pharmaciens à la campagne de vaccination considérant que la décision intervient à un moment où la corporation souhaite participer à l’effort national de lutte contre la pandémie du Covid 19. Toutefois, l’intervenant préconisera au gouvernement de mettre au point un texte règlementant cette participation pour permettre son organisation sur le terrain. 

Enfin, M. Belambri dira que la participation des pharmaciens aux opérations de vaccination est indispensable car l’objectif est de vacciner le plus grand nombre de citoyens en moins de temps possible. Pour lui, la vaccination doit être massive et rapide afin de parvenir à atteindre des taux appréciables permettant de réaliser l’immunité collective contre ce virus qui se propage rapidement.

Enfin, M. Belambri a annoncé  la tenue d’une réunion destinée à organiser la participation des pharmaciens dans les opérations de vaccinations considérant que l »ouverture des pharmacies à cet objectif participe de la volonté de l’Etat à élargir et accélérer la vaccination, révélant qu’un opérateur a décidé d’importer deux milles générateurs d’oxygène dont la première livraison intervient aujourd’hui.

Ali Amor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.