Imetal : Un travail d’urgence pour sortir de la crise

Le ministre  de l’Industrie, Ahmed Zaghdar a réuni jeudi  à Alger,les responsables du Groupe des industries métallurgiques et sidérurgiques (IMETAL), a indiqué ce jeudi, un communiqué rendu public. Selon la même source, le ministre de l’Industrie a évoqué la situation du Groupe et les problèmes auxquels sont confrontées certaines de ses filiales, dont le complexe Sider El-Hadjar, l’EPE Batimetal et la Société nationale de zinc ‘’l’EPE ALZINC SPA’’. Au cours de la réunion, les responsables d’Imetal ont présenté leurs propositions et leur vision  pour la résolution des problèmes qui se posent et permettre à ces entreprises de retrouver leurs équilibres et leurs capacités de production, a souligné la même source. À l’issue des explications, le premier responsable du département de l’Industrie a donné des directives aux responsables du groupe Imetal, mettant l’accent sur la nécessité de redoubler les efforts, pour permettre et dans les meilleurs délais, à ces entreprises de sortir rapidement des crises qu’elles  traversent depuis plusieurs années, a expliqué le même communiqué. En ce sens, Ahmed Zaghdar a instruit les responsables du groupe Imetal d’élaborer « un plan de travail d’urgence », comportant des solutions à tous les dysfonctionnements constatés et permettant au groupe d’atteindre la productivité et la rentabilité pouvant être en mesure d’augmenter la production nationale en fer et de ses dérivés et réduire la facture des importations. Par ailleurs et selon la même source, le ministre de l’Industrie a insisté sur « la nécessaire maîtrise des outils de gestion et de production en s’appuyant sur les compétences algériennes, en plus de l’importance de la contribution du partenaire social dans le parcours de la renaissance de ces entreprises ». Par ailleurs, après avoir évoqué l’importance des industries métallurgiques et sidérurgiques, compte tenu de leur rôle de locomotive de tous les autres secteurs industriels, M. Zaghdar a précisé que son département ministériel  « suit de près l’évolution de la situation de ce groupe et de ses filiales, et œuvrera  à les accompagner pour résoudre certains de leurs problèmes, à condition qu’il y ait plus d’efficacité et de rentabilité à court terme », a conclu le même communiqué.

Notons, par ailleurs que dans le cadre de ce même cycle de rencontres que tient le premier responsable du secteur avec les groupes publics industriels, le ministre de l’Industrie a tenu jeudi une réunion avec les responsables du groupe public Textiles et Cuirs (GETEX) et ses filiales.

La réunion a été l’occasionde présenter un aperçu sur ce groupe stratégique de par la main d’oeuvre qu’il emploi dans les quatre coins du pays, ses capacités, ses secteurs d’activités, ses projets actuels et futures, en sus de la proposition de solutions aux entraves qui se dressent devant la concrétisation des objectifs tracés, ce qui permettra au groupe d’augmenter ses capacités de production, s’élevant actuellement à 40% seulement.Le Groupe a des horizons prometteurs en termes de positionnement sur le marché national, voire sur les marchés extérieurs, et ce dépit des difficultés qu’il rencontre, notamment financières (manque d’accompagnement bancaire pour les crédits d’exploitation et difficultés dans le recouvrement des créances), des difficultés d’approvisionnement en matière première et le manque de formation dans ce domaine, dans le stylisme en particulier.Intervenant au terme de ces explications, M. Zaghdar a donné des instructions pour insuffler une nouvelles dynamique au Groupe à même de lui permettre de s’adapter aux développements survenant dans le secteur.Le ministre a appelé les responsables du Groupe à la restructuration de cette filière pour une meilleure cohésion, à exploiter tous les moyens offerts, et à consentir davantage d’efforts pour décrocher de nouvelles parts de marché, notamment en direction du grand public, et ne pas recourir en totalité à la commande publique émanant des institutions officielles.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.