Libye :Mesures préparatoires pour le retrait des mercenaires

 Les mesures préparatoires en vue d’entamer le retrait des mercenaires et combattants étrangers de tout le sol libyen ont été mises en place », a fait savoir, hier, le Comité militaire mixte 5+5 dans un communiqué, précisant qu' »il a appelé tous les pays à mettre en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité et les conclusions des Conférences Berlin 1 et 2″. » Le Comité militaire mixte exige la présence d’observateurs locaux  afin d’épauler les officiers de l’armée libyenne déployés sur le terrain « , note, en outre, le Comité.Il souligne, à ce titre, qu' »il a appelé la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (Manul) à prendre rapidement des mesures  en vue d’assurer la présence d’observateurs internationaux sur le terrain pour contribuer au soutien du mécanisme de surveillance libyen ».La même source note  que « le Comité militaire 5+5  a réitéré sa demande au gouvernement d’union nationale d’accélérer la nomination du ministre de la Défense ».Réuni depuis mercredi, le Comité militaire mixte 5+5  a  décidé, en outre, « de rouvrir à partir de vendredi la route côtière et de poursuivre l’échange de prisonniers », relève le communiqué. » Les travaux de la remise à niveau et de réaménagement de la route côtière ont été achevés », a déclaré M.Yahia, au terme de la réunion du Comité militaire mixte à Syrte. »Les forces de la sécurité mixte chargées de sécuriser la route côtière sont prêtes à se positionner le long de la route », a ajouté l’officier supérieur, notant que « la réouverture de la route côtière va soulager les automobilistes et aura un impact positif sur l’activité économique ».Abordant la sixième réunion du Comité militaire mixte tenue depuis mercredi dans la ville de Syrte, le général Mustapha Yahia a indiqué que  » la réunion a passé en revue plusieurs dossiers dont le retrait des mercenaires étrangers et l’échange de prisonniers ».La réouverture de la route côtière relève des prérogatives du Comité militaire mixte 5+5 et non pas du gouvernement de l’unité nationale dirigé par Abdelhamid Dbeibah », a indiqué récemment le Comité militaire mixte dans un communiqué.La Libye connait depuis quelques mois une nette amélioration en termes de rétablissement de la paix et de la relance économique.Les nouvelles autorités se sont employées à relancer l’ensemble des secteurs sensés améliorer le quotidien des libyens.Elles s’emploient à présent à préparer les élections générales prévues le 24 décembre prochain. » Les élections sont la seule et unique voie en mesure de garantir un transfert pacifique du pouvoir et de relancer la Libye sur le chemin de la démocratie et de la légalité internationale », ne-cesse-t-on de souligner.

R.I. avec agences

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.