CR Belouizdad : Sayoud signe à Al Taï

De loin, Amir Sayoud est considéré comme le meilleur joueur du championnat algérien des deux dernières saisons. Son arrivée au Chabab de Belouizdad en provenance de l’USM Alger, où il s‘était éclipsé, lui a permis de donner un autre élan à sa carrière. Avec des titres et des statistiques affolantes, sa cote a grimpé.

Au moment où les Belouizdadis souhaitaient le maintenir et lui prolonger son bail, qui arrive à terme à la fin de la saison en cours, le milieu de terrain de 30 ans s’est engagé pour deux ans avec le club saoudien d’Al Taï. C’est le club saoudien pensionnaire de la première division qui a fait part de cette annonce, mardi soir, sur ses pages officielles sur les réseaux sociaux. Une information qui a chagriné les Belouizdadis, d’autant plus qu’ils nourissaientde grands espoirs de voir le meilleur joueur de leur équipe de la dernière décennie rester encore au Chabab. Ceci, surtout après les derniers propos du concerné lui-même, à l’issue de la dernière rencontre face la JS Kabylie (remportée 2-1) en indiquant que « le CRB est ma maison ». Ce qu’il faut dire, c’est que l’aspect financier a joué un grand rôle dans cette affaire, puisque des sources saoudiennes affirment que le contrat du milieu de terrain s’élève à 1,5 millions de dollars, ce qu’aucun club en Algérie n’est en mesure d’offrir, même ceux gérés par les grandes entreprises étatiques. De passage sur le plateau de la télévision publique, le directeur sportif et manager général du Chabab, Hocine Yahi, avait laissé planer le doute, avant cette officialisation. « Il est perturbé dans un sens positif, il est très reconnaissant envers le club. Sayoud est convoité par plusieurs formations à l’étranger, il a reçu des offres alléchantes. Nous devons avoir une réponse, au vu de la saison qui nous attend. J’ai discuté avec lui. Nous voulons régler son problème le plus rapidement possible », a déclaré Yahi, concernant le joueur de 30 ans, qui a crevé l’écran cette saison, contribuant grandement à l’excellent parcours que réalise son équipe en championnat. Ce départ intervient à quelques heures de l’ouverture du marché des transferts, demain, avec une course contre la montre que les Belouizdadis doivent monter pour lui trouver un rempaçant avant le 15 de ce même mois, date limite pour l’envoi à la Confédération africaine de football (CAF) de la liste des joueurs concernés par la Champions League, que le Chabab disputera la saison prochaine. Un exercice difficile, étant donné que Sayoud a placé la barre très haut.

Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.