Les rois Banane et les barons Patate

On se croirait dans un des épisodes de « Dakiouss w Makiouss » tant ça ruse à outrance.                      La flibusterie des rois Banane et barons Patate n’en finit pas de dérouter même les plus fins limiers de Rezig qui ont promis de réduire le tubercule à sa juste valeur, un peu plus que quelques malheureux dinars à peine.  Mais c’est mal connaitre notre patate nationale qui fait encore parler d’elle. Cédée à presque 200 dinars en cette fin de mois de Ramadhan, le tubercule fait le beau.  Et ça ce n’est surement pas de la fiction. C’est même plus que vrai, parole de Si Kamel, le gars qui s’occupe de tout et s’occupe de rien ! Les rois Banane et les barons Patate ont donc décidé d’exhiber leurs muscles dopés à la pomme de terre frite à l’huile difficilement trouvable pour imposer toute leur influence. D’ailleurs, ils comptent de ce pas se convertir en parti politique. Ils attendent juste que la question de compatibilité de « l’incompatibilité » du mandat de député avec certaines activités lucratives soit tranchée par l’APN pour se lancer. Les qualités et les compétences, ce n’est pas ça qui leur manque ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.