JS Kabylie : La direction égratigne la LFP 

Tout était fin prêt pour que le match JSK – JSS, programmé hier dans le cadre de la mise à jour du calendrier du championnat de Ligue 1, se déroule dans une ambiance de grande fête dans les gradins. Mais la veille, dans la soirée, tout a basculé. 

Le PV de la réunion de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a tout remis en cause. Celle-ci a infligé une sanction d’un match à huis clos à la JSK, faisant que la rencontre d’hier s’est déroulée devant des gradins vides. Les Canaris ont été sanctionnés pour jets de projectiles (3e infraction) lors de la rencontre remportée (1-0) chez le NC Magra. Tout juste après cette sentence, la direction du club de la Kabylie a rendu public un communiqué sur sa page officielle sur Facebook, dans lequel  elle a égratigné la LFP et sa CD. « La direction de la JSK a le regret d’annoncer aux supporters qu’une décision de faire jouer le match JSK-JSS à huis clos vient étonnamment d’émaner de la Ligue de football professionnel. En dépit de la réunion technique qui s’est tenue hier (dimanche, Ndlr) et durant laquelle toute l’organisation a été ficelée, notamment en ce qui concerne la vente des tickets, une décision vient copieusement de tomber à une heure tardive, la veille d’un match important ! », dit-elle.  « À qui profite une décision rendue publique à 22h passées par la commission de discipline qui s’est réunie à 15h …?? », s’interroge-t-on dans ledit communiqué, affirmant que cette décision « vient s’apparenter à une nouvelle tentative de déstabilisation du club à l’occasion d’un match quasi décisif ». Et d’accuser : « La JSK est désormais victime d’une campagne actionnée par des personnes maléfiques. Sinon, comment expliquer que la feuille de match NCM-JSK ne comporte aucune infraction ? En outre, le secrétariat de la JSK n’a jamais été destinataire du rapport du délégué dudit match. Pis encore, il s’avère que le délégué du match NCM-JSK aura également été celui de la rencontre HBCL-JSK qui a connu la suspension de notre joueur Boukhanchouche pour deux rencontres. Ce même délégué est aussi derrière le premier avertissement dont a écopé la JSK ! Il apparaît clairement qu’une machination se dresse contre la JSK avec comme but très clair de casser la dynamique du club, en quête d’une participation en ligue des champions africaine. » Entre la direction de la JSK et l’instance présidée par Abdelkrim Medouar, le bras de fer est bel et bien engagé.

Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.