Afghanistan : Au moins 1000 morts dans un violent séisme 

Un puissant séisme d’une magnitude de 5,9, suivi d’une deuxième secousse de magnitude 4,5, a fait plus d’un millier de victimes dans le sud-est de l’Afghanistan, près de la frontière pakistanaise. 

Le bilan du puissant séisme qui a frappé le sud-est de l’Afghanistan dans la nuit de mardi à mercredi s’élevait hier en fin de matinée à au moins 1000 morts. «Jusqu’ici, selon les informations dont nous disposons, au moins 920 personnes ont été tuées et 600 blessées», a dans un premier temps déclaré en conférence de presse le ministre adjoint des Catastrophes naturelles, Sharafuddin Muslim, avant que le chef du service de l’Information et de la Culture de la province de Paktika, Mohammad Amin Huzaifa, annonce dans un message à la presse un bilan d’au moins 1000 morts. « Les gens creusent tombe après tombe », a déclaré le chef du service de l’Information et de la Culture de la province de Paktika, Mohammad Amin Huzaifa, dans un message à la presse. Dans sa seule province, la plus affectée avec celle de Khost, le bilan « a atteint les 1 000 morts et ce chiffre augmente », a-t-il précisé dans un message envoyé à la presse. « Il pleut aussi et toutes les maisons sont détruites. Il n’y a ni tentes ni nourriture. Des gens sont encore piégés sous les décombres (…) Nous avons besoin d’une aide immédiate », a décrit Mohammad Amin Huzaifa. «De nombreuses maisons ont été endommagées et les gens sont piégés à l’intérieur», avait fait savoir à l’AFP un peu plus tôt le porte-parole adjoint du gouvernement Bilal Karimi. Le séisme, d’une magnitude de 5,9, est survenu à une profondeur 10 km vers 01H30 ce 22 juin, tout près de la frontière avec le Pakistan, selon l’Institut sismologique américain (USGS). Une deuxième secousse de magnitude 4,5 a frappé quasiment au même endroit à la même heure, selon l’USGS. Le séisme a été ressenti dans plusieurs provinces de la région, et aussi dans la capitale afghane, Kaboul, située à environ 200 km au nord de l’épicentre du tremblement de terre. Il l’a également été au Pakistan voisin, mais aucun dégât ni victime n’y a été pour l’heure recensé.

L’ONU et ses partenaires humanitaires déployaient hier leurs forces pour secourir les populations touchées après le puissant séisme en Afghanistan, avec pour priorité immédiate de leur fournir des abris et des soins d’urgence.

R.I. avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.