Il soutient l’initiative de Tebboune : L’appel de Zeroual au rassemblement

Aborder l’initiative de la « main tendue » initiée par le Président Abdelmadjid Tebboune au moment de la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, est un message qui renseigne sur les priorités del’Etat national et les défis qui attendent l’ensemble des Algériens.

L’ancien Président Liamine Zeroual a envoyé un message à l’occasion du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale. La lettre porte plusieurs lectures politiques qui riment avec les défis qui se dressent au pays et les enjeux qui le guettent en particulier à l’aune des mutations et des reconfigurations qui caractérisent la scène internationale et régionale. Liamine Zeroual a usé d’une langue austère dépourvue de sémantique et de tautologie politique. Il a ciblé les axes qui se posent comme dilemmes pour le pays et sa jeunesse sur le plan stratégique, politique, économique et social.

Dans ce sens, l’ancien président Liamine Zeroual a étayé la démarche initiée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à savoir, l’initiation de la « main tendue » et de l’appel au rassemblement national. A ce propos, Liamine Zeroual a souligné qu’ «aujourd’hui, plus que jamais, notre pays a besoin de tous ses enfants et de leur engagement afin de bannir à jamais les comportements néfastes du passé et de parachever l’édification d’un Etat moderne, digne des sacrifices de nos Chouhadas et capable de faire face aux multiples défis et aux diverses menaces qui marquent notre siècle ».

Cet appel à l’adhésion de l’ensemble des Algériens et des Algériennes pour parachever l’édification de l’Etat moderne montre on ne peut plus clairement que l’ancien président Liamine Zeroual soutient l’initiative du président Abdelmadjid Tebboune quant à un sursaut salvateur à même de parer aux menaces qui guettent la souveraineté du pays et de son unité.

Usant de son crédit de popularité et d’intégrité, Liamine Zeroual donne son quitus à l’initiative de « la main tendue » et annonce clairement son adhésion dans le processus que vient de lancer Abdelmadjid Tebboune à travers l’initiative du Rassemblement national. Dans le même sillage, Zeroual a indiqué que « Plus que jamais, le peuple algérien est conscient de l’ampleur des défis et des menaces qui pèsent sur lui. Il sait comment se prémunir de ces dangers car mûri par les épreuves et les expériences du passé. La défense de la Nation passe avant tout par le rassemblement de tous les Algériens autour d’objectifs communs. Elle passe aussi par la mise à contribution de l’ensemble de nos institutions pour entretenir, surtout auprès de notre jeunesse, la flamme sacrée de Novembre ainsi que le devoir de mémoire et de fidélité. De même que les liens uniques, qui ont toujours existé entre le peuple algérien et son armée, doivent être maintenus et consolidés en permanence », a-t-il écrit.

La lettre de l’ancien président Liamine Zeroual s’inscrit dans la perspective patriotique qui vise à faire de la « main tendue » et du rassemblement national une espèce de sursaut patriotique pour immuniser l’Etat national et consolider le front interne face aux dangers qui se dessinent au niveau régional et international. Il faut dire que le message de Liamine Zeroual est adressé à l’ensemble des Algériens à l’occasion de la date symbole de l’indépendance mais aussi à l’adresse de ceux qui cultivent toujours la nostalgie coloniale qui à l’intérieur qui à l’extérieur.

L’ancien président Liamine Zeroual n’apparaît jamais dans les médias. Il s’est éclipsé pendant des années de la scène politique nationale pour n’intervenir que lorsque le devoir patriotique l’exige. Ses apparitions interviennent lors des événements cruciaux qui affectent le pays comme c’était le cas lors de l’émergence de l’élan historique du 22 février 2019 et lors de l’investiture de Abdelmadjid Tebboune en sa qualité du président de la République.

Cette dernière apparition apporte un éclairage par rapport à la nouvelle étape politique que traverse le pays et les enjeux qui se dessinent en la matière.

Aborder l’initiative de la « main tendue » initiée par le président Abdelmadjid Tebboune au moment de la célébration du 60e  anniversaire de recouvrement de la souveraineté nationale est un message qui renseigne sur les priorités del’Etat national et les défis qui attendent l’ensemble des Algériens.

La lettre de l’ancien président est adressée aux institutions de la République en interpellant les responsables aux commandes de l’Etat algérien d’avoir le sens de vigilance et de clairvoyance pour se prémunir de tous les dangers qui s’esquissent à l’horizon dans un monde où les va-t-en-guerre affûtent leurs armes pour asseoir leur stratégie de la reconquête du monde et recentrage des zones d’influence.

Rachid Nassouti

Une réflexion sur “Il soutient l’initiative de Tebboune : L’appel de Zeroual au rassemblement

  • 03/07/2022 à 10:05
    Permalien

    C’est une guerre inévitable ou tout de moins a une forte probabilité de se réaliser juste après la visite de Tebboune à Moscou prévue pour après le 5 juillet, jour d’indépendance de l’Algérie du colonialisme sauvage français qui avait fait plus de 1.5 millions de victimes algériennes en sus de la situation des harkis insolvable, et un déséquilibre de la société algérienne et il ne faut pas non plus oublier,les victimes des essaies nucléaire que la France avait procédé à Adrar …dans le sud désertique de l’Algérie…

    Cette guerre que compte mener le général Chengriha commandant en chef des armées algériennes une armée surnommée la foudre et qui est classée 26 alors que l’armée marocaine 56 et donc le calcul est simple. Le général compte envahir le Maroc afin d’anéantir le système royaliste qui marchande les citoyens marocains pauvres misérables et illettrés et ce système est télécommandé et par le makhzen et par les membres d’État profond qui accumulent de l’argent au détriment d’un peuple estimé à plus de 950 milliards d’euro …et donc d’après le général et les officiers supérieurs d’état-major d’établir une république marocaine afin que les peuples qui sont frères »خوا خوا » et amis peuvent enfin avoir un flux qui circule et que c’est le makhzen qui fait barrage et entrave toute rencontre et oppose les uns aux autres à l’instar des harkis créait par le colonialisme français un des pires colonialisme sauvage et sans conscience et historiquement parlant les arabes avaient raison d’envahir la France jusqu’à Dijon afin de civiliser un pays dit la fille ainée de l’Eglyse une fille sale et non éduquée et non civilisée… afin qu’il continue à puiser dans l’État (en pétrole, phosphate,gaz…) et pour le général il s’agit d’une mafia déséquilibré et un enfant voyou de part le comportement du makhzen ; de brûler Tizi Ouzou, Chaouia, la drogue qui circule à la frontière et qu’un nombre important des jeunes et moins jeunes algériens se donnent une vraie addiction , le tracé des frontières…

    la conclusion à laquelle est arrivée et le général et les officiers d’état-major d’Alger et plus les autres États qui ont un torchon qui brûle avec le makhzen ,il faut envahir le Maroc par voie maritime car Algérie dispose d’un escadron de sous marin équipé des missiles mer-terre hypersonique supersonique…car l’armée marocaine ne dispose d’aucun sous marin et ce n’est pas une question d’argent volé et envoyé chez les occidentaux pour assurer une sécurité de l’argent volé mais à ce que l’armée marocaine qui ne donne pas sa confiance au makhzen et depuis 1963 , le makhzen réagit en conséquence de cause et n’arme pas l’armée marocaine car le makhzen craint toujours des cycles des coups d’État militaire qui sont par ailleurs inévitables et ce n’est qu’une question de temps dit par le général marocain Kettani déjà en 1963,et donc les nouvelles armes seront d’abord utilisées sur le makhzen …finalement le makhzen est une épée Damoclès et pour l’armée marocaine et surtout pour le général et les officiers militaires de l’état-major d’Alger .

    Pour la propagande d’État marocain propage l’image du général Chengriha qui n’était qu’un prisonnier dans les années 70 or tous les militaires et les officiers militaires du monde passe par cette phase à un moment ou un autre ; quand il rentrent à l’académie militaire ils signent tous sur ce genre d’aléatoire qui renforce aussi l’état d’esprit de l’officier militaire, à l’instar du général tonitruant Bejeart était emprisonné à l’Indochine pendant deux ans ou encore le général Douglas Mac Arthur qui avait tué deux asiatiques qui venaient de l’attaquer et qui disait qu’il apprenait à chevaucher et à tirer à balle réelle avant d’apprendre à lire et à écrire … que les gens qui détiennent ce genre de propagande peuvent ou non fuir mais les idiots de citoyens qui entretiennent cette propagande restent et ne peuvent fuir nulle part et ils seront broyés par les services secrets militaires du général qui chercheront partout ces berguags d’autant plus l’histoire futuriste dit aussi, le makhzen et les membres d’État profond ne peuvent fuir nulle part , d’une vindicte populaire et donc l’option fuir a une probabilité très faible même en se camouflant…

    Aujourd’hui la propagande d’État marocain ne sait quoi faire car c’est une des pires propagandes d’État car il frappe une mouche avec un gros marteau pour la simple raison, ceux qui constituent le système de propagande sont faibles ,illettrés et ne sont pas formés d’où une voie d’accès aux juifs de Jérusalem for ever ,de coloniser le Maroc puisque le makhzen et ses acolytes de berguags sont contenus… des milliardaires qui font travailler les pauvres citoyens qui sont pauvres misérables et illettré et ce système veille d’abord à ce que les citoyens pauvres restent pauvres misérables et illettrés afin que l’ordre des idiots puisse toujours circuler et attaquer les dissidents politiques et militaires et civils 24/24heures ,un non stop quoi, car aucun berguag ou plus de 98% d’un peuple ne remet en cause la mouvance de berguags à détruire les dissidents et tout celui qui prétend dire stop à cette machinerie de propagande .

    Pour le général , le jeu est clair il faut anéantir ce système royaliste qui d’office ne recule que devant la force et le général en dispose , Alger est mobilisé contre ce serpent de mer ces néonazis par exemple l’hymne national marocain a été stoppé avant la fin de l’hymne à Oran dans les jeux olympiques qui se déroulent actuellement, les exercices militaires à balle réelle se font à côté de Tindouf de plus en plus prés de la frontière est-ce une provocation? , non c’est plus, la foudre de l’armée algérienne compte envahir et donc le général Chengriha compte passer à une guerre à la Poutine sans déclaration de guerre et donc selon des observateurs ,cette guerre tant attendue depuis 1963… est probable le 10 juillet le jour de l’Aïd car le makhzen exécutait et selon tout vraisemblable le vœux des lobby juifs au sein du palais les jours de l’Aïd ou par exemple du 14 juillet pour les officiers marocains qui avaient fait les guerres de France sous drapeau français ou ceux des pilotes de chasse qui avaient participé à la tentative du coup d’État militaire de 1972 à l’Aïd …donc le makhzen choisi à sa guise les jours célèbres à exécuter ses opposants et donc le général Chengriha et les officiers d’état-major d’Alger veulent renvoyer cet ascenseur au makhzen, tout en sachant qu’aux premiers coup de feu le makhzen prend la fuite pour le Portugal, l’Espagne dont l’accord secret stipule que l’Espagne ne ferme ses portes quand le makhzen et les membres d’État profond prennent la fuite et de les accueillir, car ils avaient en mémoire quand les putschistes, les pilotes de chasses marocains en 1972 ,avaient atterri au Portugal le gouvernement portugais les a expulsé vers le makhzen sans pitié car à l’époque il y avait une dictature portugaise et de les rendre dans la gueule du crocodile qui les a exécuté et les a envoyé à Tazmamert …

    le général Chengriha était au courant depuis qu’il était prisonnier au Maroc avec le grade de capitaine, dans les années 70 soit après les deux tentatives de coup d’État militaires et donc l’armée marocaine avait déjà une haine viscérale de ce makhzen que les officiers supérieurs marocains avait traité le capitaine Chengriha comme un frère d’arme et non comme un prisonnier de guerre alors ils lui racontaient ce que l’armée souffre et du comportement et que le makhzen est une pierre d’achoppement qui empêche à l’armée marocaine d’avoir un niveau adéquat,avec des armes sophistiquées par peur des tentatives de coup d’État militaires et comment le makhzen attire plus d’officiers marocain par le biais de l’argent et des millions de dollar et comment le makhzen leur assure une belle retraite et comment ces officiers marocains qui ne sont pas libres au sens du colonel Nasser en Egypte ou le général Oufkir au Maroc …sont choyés et ils avaient et semble-t-il encourager à l’époque que si le capitaine Chengriha deviendrait un jour, dans le futur, chef des armées algériennes de ne pas hésiter un instant à envahir ce beau pays le Maroc afin de libérer tout un peuple d’un esclavagisme des siècles séculaires car ils savaient à l’époque et j’étais un jeune témoins mais témoin que l’armée marocaine emprunte une courbe décroissante et l’armée algérienne une courbe croissante et le classement d’aujourd’hui 56 peut encore allé au delà de 63 car toutes les armes d’aujourd’hui à savoir les missiles de toutes les puissances sont néfastes pour le makhzen…

    Le général sait aussi que le makhzen peut aussi infiltrer l’armée algérienne en les soudoyant par des millions d’euro par exemple le makhzen peut soudoyer les pilotes de chasse algériens (2 ; un pilote de chasse et son copilote le deuxième officier derrière) à bombarder la tribune pendant le jour de célébration du 60 ème anniversaire d’Algérie car le général compte faire une grande parade au ciel plus d’une cinquantaine d’avion de chasse et des hélicoptères pour couvrir le ciel d’Alger et il s’agirait d’un avertissement au makhzen pour qu’il fuit tout de suite et en même temps pour faire pousser le nationalisme dans les esprits des jeunes algériens …ou encore d’infiltrer les pilotes de chasse algériens,avec deux pilotes de chasses marocains pour piloter les avions de chasse algériens et de faire le boulot ,quitte ensuite de laisser écraser l’avion de chasse à la méditerranée et de fuir en Espagne,et donc ,d’utiliser le siège éjectable ,c’est ce qu’il avait fait le commandant Kouera pilote de chasse marocain, en 1972 dont il avait mal calculé la distance entre son avion de chasse et l’avion civile du roi Hassan II . Ajourdh’hui cette erreur n’est plus de mise partout chez tous les pilotes de chasse , le général est donc conscient que ce serpent de mer a plus d’un tour dans son sac et c’est pour cette raison que le général et les officiers d’état-major d’Alger et l’establishment à Alger et tout un peuple travaillent en conséquence de cause , nous sommes en guerre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.