Éducation nationale : Des tablettes numériques pour 1.600 écoles

La digitalisation des parcours scolaires sera progressivement généralisée dès la rentrée prochaine. Le premier responsable du secteur a annoncé hier un recours élargi à la tablette numérique, dispositif phare des mesures à entreprendre pour l’allègement du poids du cartable.  

Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a annoncé hier plusieurs mesures applicables dès la prochaine rentrée scolaire.  Intervenant lors de la cérémonie de remise des prix aux meilleurs lauréats du baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen, par le Président de la République, le ministre du secteur a annoncé plusieurs mesures applicables dans le cadre de la réforme du système éducatif et, à partir de la prochaine rentrée scolaire. Il a ainsi évoqué « l’équipement graduel de 1.600 écoles primaires par des tablettes électroniques, en plus de l’utilisation du livre électronique et de la consolidation des sports scolaires ». 

« Pour la première fois dans l’histoire de l’Ecole algérienne, le livre numérique sera disponible gratuitement au profit des élèves du cycle primaire de ces écoles dont le nombre avoisine les 5,2 millions, en sus de l’utilisation de la deuxième version (papier) du livre scolaire », a soutenu le ministre. Quant à l’enseignement secondaire général et technologique, il connaitra, à la prochaine rentrée scolaire, l’institution de la filière des arts avec ses quatre spécialités au choix (arts plastiques, musique, théâtre, cinéma, audiovisuel) », a fait savoir M. Belabed, dévoilant la création d’un lycée national des arts dont le siège sera établi à Alger. Concernant les structures éducatives, le secteur sera renforcé par 413 structures, dont 268 écoles primaires, 85 collèges et 60 lycées, en sus de la livraison de 587 nouvelles cantines scolaires, 86 semi-internats et 13 internats.

Rappelant que l’hommage aux lauréats des deux examens «traduit l’attention que porte l’Etat au secteur de l’éducation nationale», le ministre a appelé les recalés « à faire preuve de persévérance en relevant leurs faiblesses et les erreurs lors des épreuves».  Il a également réitéré l’engagement de l’Etat à « mettre en place tous les moyens pour leur réussite à travers des cours présentiels ou encore à distance au profit des candidats libres et ce à titre gratuit ». Abordant le volet liés aux services prodigués au sein des établissements scolaires, Belabed a souligné que le nombre de cantines scolaires sera revu à la hausse de sorte à ce que 90% des écoles disposent d’une cantine à la prochaine rentrée scolaire. Un taux qui sera porté à 100% vers la fin de l’année.  

Tebboune récompense les meilleurs lauréats 

Pour rappel, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, hier au Palais du Peuple à Alger, la cérémonie de distinction des meilleurs lauréats aux examens du Baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen (BEM), session 2022, au cours de laquelle il leur a remis des médailles, des prix et des récompenses financières. Pour le Baccalauréat, le président de la République a décerné une distinction à la bachelière Teraka Fedoua de la wilaya de Aïn Defla, classée troisième, avec une moyenne de 19,23, filière Sciences expérimentales. Le Président de la République recevra ultérieurement dans son bureau les deux premières lauréates absentes à cette cérémonie de distinction pour des raisons de santé. Il s’agit de Abbas Imene de la wilaya de Batna, détentrice de la meilleure moyenne (19,55) dans la filière Sciences expérimentales et Merdas Manar de la wilaya de Guelma, classée deuxième avec une moyenne de 19,23. Le Président de la République a également distingué Ghediri Oumayma de la wilaya d’El Tarf et Saadi Abdelhamid de la wilaya de Tiaret ayant respectivement obtenu le Baccalauréat avec une moyenne de 19,08 dans la filière Maths-techniques (Génie des procédés) et 19,05 dans la filière Mathématiques. Mohamed Amine de l’Ecole des Cadets de la Nation de Blida, qui a décroché une moyenne de 18,57 dans la filière Mathématiques, a été aussi distingué par le Président de la République. Dans la catégorie des élèves aux besoins spécifiques, le Président Tebboune a remis une distinction à la lauréate Kaakaa Asma (Khenchela) qui a décroché la 1ère place à l’échelle nationale dans la filière Lettres et Philosophie, avec une moyenne de 18,10, ainsi que l’élève Dahbi Abderrahmane de Tamanrasset, qui a obtenu une moyenne de 16,47, filière Sciences expérimentales. A cette occasion, les meilleurs lauréats du BEM ont également été distingués par le président de la République. Il s’agit de Akab Afaf de Ain Temouchent, qui a décroché l’examen avec une moyenne de 20/20, Houadef Lina de Batna, avec une moyenne de 19,82 et Guerbazi Aridj Nesrine de Touggourt, avec 19,82/20. Le Président de la République a également remis une distinction à  Bouhayek Youcef de Batna, de l’Ecole des Cadets de la Nation, qui a obtenu une moyenne de 19,36 et à l’élève aux besoins spécifiques Aaksa Meriem d’Annaba, qui a obtenu la moyenne de 16,12.

Amar Malki

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.