Algérie-Cameroun : Jeter les bases de la coopération militaire

La visite du ministre délégué à la présidence du Cameroun, chargé de la Défense contribuera à asseoir les bases une coopération militaire entre l’Algérie et le Cameroun. Dans ce sens, le Général d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), a reçu, hier au siège de l’État-Major de l’ANP, le ministre délégué à la présidence de la République du Cameroun, chargé de la Défense, Josef Beti Assomo, qui effectue une visite officielle en Algérie à la tête d’une importante délégation militaire. A l’occasion le Chef d’état major de l’ANP a souligné que cette visite «constitue, sans nul doute, le prélude à une coopération militaire profitable à nos deux pays, abstraction faite de la conjoncture sécuritaire que connaît notre continent », soulignant qu’elle « concrétise la volonté politique des Chefs d’Etats des deux pays, afin de travailler pour jeter les assises d’une coopération diversifiée qui reflète la dynamique attendue dans les relations bilatérales». Et de poursuivre : «cette visite «constitue aussi, la preuve de notre détermination à concrétiser la volonté politique des Chefs d’Etats de nos deux pays afin de travailler ensemble pour jeter les assises d’une coopération diversifiée, basée sur l’échange franc et la concertation mutuelle pour aborder les questions d’intérêt commun». Il s’agit, selon le Général d’Armée Said Chanegriha, d’une visite qui «reflète la dynamique que nous tenons à insuffler à nos relations bilatérales», mettant l’accent sur la «nécessité d’inscrire la coopération entre les deux armées dans un protocole de coopération militaire à entériner entre les deux parties». «Je suis convaincu que nous sommes tous animés d’une réelle volonté à œuvrer pour asseoir et développer une coopération pérenne, fondée sur la confiance, la prise en considération des intérêts mutuels et le renforcement de la concertation entre nos deux institutions», a également souligné le Chef de l’État-Major de l’ANP. «En cette occasion, il me satisfait de vous annoncer notre entière disponibilité pour nous concerter sur les aspects sécuritaires et sur l’échange d’expertise dans le domaine du renforcement des capacités militaires», a-t-il indiqué. Le ministre délégué à la présidence du Cameroun, chargé de la Défense a, pour sa part «salué la volonté exprimée par l’Algérie pour renforcer les liens de coopération et de coordination avec la République du Cameroun aux côtés des autres pays africains, afin de préserver la paix et la stabilité à travers tout le continent africain». 

Salim Abdenour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.