Accompagnement des athlètes en prévision des JO 2024 : La garantie d’une prise en charge par l’État

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a affirmé, que les Jeux méditerranéens d’Oran-2022 ont connu « un succès retentissant qui a surpris par son ampleur ».

Lors de la rencontre périodique avec les représentants de médias, le président de la République a mis l’accent sur la nécessité de prendre en charge et d’accompagner les athlètes talentueux en prévision des prochains Jeux olympiques de Paris (2024). Il a ainsi indiqué qu’il a demandé au ministre de la Jeunesse et des Sports de saisir les fédérations sportives de l’impérative prise en charge des athlètes ayant participé aux Jeux Méditerranéens (JM) et de les accompagner durant les entraînements, convenablement et avec une prise en charge de l’Etat, aussi bien à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, « afin de pouvoir former une élite nationale dont nous vanterons les mérites devant le monde entier ». Eu égard au succès des JM abrités par la ville d’Oran, traduit entre autres par la mise à disposition d’infrastructures et de centres d’hébergement, « l’Algérie est aujourd’hui disposée à accueillir des compétitions régionales et même internationales », s’est réjouit le président de la République, jugeant important de continuer à « perfectionner les performances des fédérations et des athlètes, en participant notamment aux stages d’entraînement et en intensifiant les préparations ».  Il faudra également, a-t-il ajouté, réaliser d’autres infrastructures sportives, particulièrement à l’est et au sud du pays. Le président de la République a également mis en avant le succès des JM.  « Nous avions souhaité que les Jeux soient un succès, et nous avons tout fait pour cela. Le succès était d’autant plus retentissant que tout le monde était surpris de son ampleur », a souligné le Président Tebboune. « Le peuple algérien a contribué à ce succès, représenté par la société civile d’Oran et d’ailleurs. Des Algériens étaient venus des 58 wilayas pour encourager nos athlètes », a ajouté le Président Tebboune qui a attribué le succès de ces jeux à « l’excellent travail accompli avec les associations de la société civile et le grand nombre de bénévoles qui ont participé à l’organisation à titre gracieux, ce qui témoigne de la bravoure dont ils ont fait montre au service de la patrie ». « Ces jeux ont constitué un tournant décisif. Désormais, il y a l’avant et l’après JM d’Oran », a-t-il ajouté. Pour rappel, le ministre de la Jeunesse et des sports, Abderrazak Sebgag, a indiqué la semaine dernière lors d’une conférence de presse que « l’Etat accompagnera l’ensemble des athlètes algériens médaillés aux derniers jeux méditerranéens d’Oran (25 juin-6 juillet), en vue d’une  préparation adéquate et minutieuse en prévision des Jeux olympiques-2024 de Paris ».  Rendant hommage aux athlètes ayant honoré les couleurs algériennes et à leurs staffs technique et médical, le ministre a souligné la nécessité d’élaborer une feuille de route en prévision des prochains rendez-vous sportifs, tout en procédant à une évaluation objective de la participation algérienne, en relevant les éventuelles lacunes, afin d’avancer et aller de l’avant.      Dans ce contexte, le ministre précise que « 12 Fédérations sportives sur les 24 présentes aux JM d’Oran, ont obtenu des résultats. Ceci nous pousse à rechercher les raisons de l’absence de résultats chez les Fédérations concernées, et essayer d’y remédier en prenant les décisions adéquates ».  Le ministre de la Jeunesse et des Sports  affirme que l’échec des sports  collectifs essuyé lors des JM-2022 d’Oran nécessite «une étude profonde pour connaître les raisons et essayer d’y remédier dans l’avenir ». Le premier responsable du secteur a indiqué que l’objectif actuel du ministère est  de mettre en place un environnement propice pour préserver le haut niveau de performance démontré aux joutes d’Oran, et ce dans l’optique des jeux olympiques-2024 de Paris.

R.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.