CHU Ibn Sina d’Annaba : L’unité de cathétérisme cardiaque enfin opérationnelle

Après un arrêt de plus de trois ans, l’unité de cathétérisme cardiaque du Centre hospitalo-universitaire d’Ibn Sina d’Annaba a repris du service, avec l’installation de nouveaux équipements.

L’inauguration de ce service a été effectuée hier en présence du Directeur de la santé et de la population et du directeur du Centre hospitalo-universitaire Ibn Sina ainsi que du chef de sur service cardiologie et du personnel médical.  Un service qui a été réhabilité avec l’acquisition d’un appareil flambant neuf de cathétérisme cardiaque avec tout le nécessaire en termes de moyens et d’équipements médicaux après une fermeture de trois ans.  Une  ouverture salutaire qui a ravi l’ensemble du staff médical ainsi que les patients qui pourront bénéficier désormais de ce service gratuitement, alors qu’ils étaient contraints de débourser des sommes exorbitantes dans le secteur privé tout au long de cette période d’arrêt. Par ailleurs, à l’effet de réguler la prise de rendez-vous,  des réunions sont prévues, en vue d’élaborer un programme de prise en charge, en priorité, des patients qui ont subi un infarctus du myocarde. Toutes ces décisions œuvreront à ‘’réduire’’ le temps et améliorer par la même occasion la période de traitement afin de diminuer le taux de mortalité par les maladies cardiovasculaires.   Le service souffrait, rappelle-t-on du manque et surtout de l’absence d’appareils de dernière génération, ce qui a laissé les malades sans prise en charge, notamment les plus démunis, dont le taux de mortalité est élevé faute de moyens, qui leur auraient permis d’être suivis dans des cliniques spécialisées. Il est à noter que la nouvelle salle du centre hospitalier sera sollicitée par les malades du chef-lieu de la wilaya mais aussi par ceux des cinq wilayas limitrophes dont Tébessa, Souk-Ahras, Guelma, Skikda et El-Tarf.  Il faudra donc s’attendre à ce que cette structure soit sollicitée par un grand nombre de patients souffrant de maladies cardiovasculaires. Pour peu que cette unité soit bien entretenue et que ses équipements soient manipulés consciencieusement… 

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.