Tébessa : Un réseau de faussaires démantelé

Les éléments de la Sûreté de daïra de Chréa, dans la wilaya de Tébessa, sont parvenus, hier soir, à démanteler un réseau de faussaires, apprend-on de source sécuritaire. À l’issue de cette opération de qualité, trois individus ont été arrêtés et la coquette somme de 14 millions de faux billets en coupure de 2.000 DA, a été récupérée, ont fait savoir les mêmes sources. Ce coup de filet est le résultat de plusieurs plaintes introduites par, notamment, des commerçants de la ville de Chréa, sur l’écoulement d’importantes sommes d’argents en faux billets. Les informations données par les commerçants lésés par cette activité criminelle, ainsi que le signalement des auteurs et du véhicule touristique de marque ‘’Renault classique’’, immatriculé dans la wilaya de Khenchela qu’ils utilisent ont permis aux services de police de lancer une vaste opération de recherches des suspects en  plaçant des points de contrôle à travers toute la ville. Le dispositif installé entre la wilaya de Khenchela et Dhalaa s’est soldé par la localisation du véhicule, qui était en stationnement devant un restaurant sur la route entre Tébessa et Dhalaa. Les faussaires ont été interpellés et soumis aux mesures d’usage, à savoir la fouille corporelle de l’un des suspects qui a été surpris en possession de 48.000 DA en faux billet en coupures de 2.000 DA. Ces derniers portaient les mêmes numéros de série, et après transfert des suspects au poste de police, les billets de banques ont été fait l’objet d’une expertise technique bancaire qui a confirmé que les billets étaient faux.   À l’issue de l’enquête, les services de sécurité sont parvenus à récupérer une autre somme d’argent estimée par notre source à 93000.00 DA, des revenus de l’écoulement des faux billets de banque, nous dit-on. De profondes investigations ont été engagées après notification du magistrat instructeur de la circonscription de compétence, pour tenter de remonter à l’origine de ce trafic de billets de banque, qui selon notre source, pourrait impliquer d’éventuels complices.  Agés entre 26 et 28 ans, les trois faussaires originaires de la wilaya de Khenchela ont été placés en détention, sur décision du procureur de la République près le tribunal de Chréa, jusqu’à l’achèvement de l’enquête et leur présentationdevant la justice, a conclu notre source.

S. Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.