APC d’Annaba : La saison estivale rapporte 370 millions de centimes

La saison estivale sera rentable pour la commune d’Annaba.

Pas moins de 370 millions de centimes ont été versées dans les caisses de la direction du patrimoine de la ville depuis le début de la saison estivale en cours, apprend-on auprès de l’APC d’Annaba. Comparativement à la saison dernière, seules 59 millions de centimes avaient été collectés par cette même direction à l’issue de la saison estivale 2021, et ce, pour plusieurs raisons, dont l’effet de la pandémie, qui avait fait des ravages, ainsi que la fermeture des plages décidée par les autorités à cette époque, nous explique-t-on. Dans le détail, les 370 millions de centimes collectés représentent les frais de location de certains espaces municipaux à des particuliers durant l’été. Dans ce sens, il est indiqué que les tarifs des espaces concédés temporairement à des occasionnels pour l’installation de parasols, de tables et de chaises au niveau des plages ont été fixés  cette année à deux millions de centimes par mois, alors qu’ils  étaient à 5.000 DA, en 2021. Cette rente financière regroupe également les redevances d’autres prestataires, en l’occurrence les roulottes, les vendeurs de barbe à papa, les jeux pour enfants… tous sont bénéficiaires et sont passés par une chaîne administrative afin de tirer parti des prix ‘’symboliques’’ pratiqués par la direction du patrimoine et des biens publics. Les espaces concernés ont été aménagés au niveau de toutes les plages du littoral annabi, depuis le Lever de l’aurore jusqu’à Ain Achir, nous dit-on.  Il est à noter  que les prix de la location des parasols, des tables et des chaises varient d’une plage à l’autre. Ainsi une table et quatre chaises peuvent être louées de 500 DA jusqu’à 1500 DA la journée, durant cette période particulière de l’année. Certains estivants n’ont pas caché leur mécontentement devant cette situation, à laquelle il faut ajouter les frais de parking qui sont de 100 DA, de manière générale. Des élus confient que les tarifs appliqués par la municipalité vont être augmentés dans les jours à venir et que la totalité de ces rentrées d’argent serviront, en premier lieu, à payer les employés et le reste à couvrir les dépenses des différentes directions affiliées, y compris celle du patrimoine et des biens publics relevant du patrimoine de la commune.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.