Tourisme : Jijel plus attractive que jamais

Les atouts touristiques dont dispose la wilaya de Jijel lui ont valu le statut de wilaya la plus attractive de la côte Est du pays.

Bien que  connue par la beauté de son littoral féerique, Jijel cache également des sites naturels qui attirent chaque année de nombreux visiteurs. Les plus connus sont entre autres la Crique, le Grand phare, le Rocher noir, le Rocher aux moules et les deux parcs animalier de Taza  et de Bordj Blida ainsi que les Grottes merveilleuses, pour ne citer que ces lieux d’une rare splendeur. Il est impératif de souligner que les autorités locales de la wilaya de Jijel ont, comme chaque année, mobilisé tous les moyens humains et matériels, devant garantir la sérénité aux estivants en quête de détente. Cette année les vacanciers notamment les Aoûtiens ont fait l’exception. L’important flux des estivants s’explique par l’impact de la crise sanitaire qui a privé, pendant plus de deux ans, les adeptes de cette wilaya de vacances. Avec le retour à la vie normale, les estivants tentent de rattraper les vacances loupées en raison du confinement tout au long de la pandémie de Covid 19.  De retour à leur destination privilégiée, les vacanciers ont développé un autre type de tourisme que celui  en bord de mer. Certes, la plage  primordiale mais, les randonnées pédestres,  la plongée sous-marine visite de musées et de sites naturels, sont les autres activités qui attirent les visiteurs. C’est le cas des Grottes merveilleuses qui ont attiré cette année un grand nombre de visiteurs. On dénombre rien que pour le mois de juillet plus de 806 396 estivants dont 196 étrangers ont visité les Grottes merveilleuses, soit une moyenne de plus de 26 000 visiteurs/ jour. Le  parc animalier de Bordj Blida a quant à lui enregistré 20 000 visiteurs par jour depuis début août. Les visites ne sont pas limitées à la saison estivale, car, en mai dernier, le même parc  enregistrait 200 visiteurs/j. Durant les weeks-end le nombre  atteindrait 2.000 visiteurs, alors que la fréquentation durant le mois de juin oscillait entre 3.000 et 4.000 visiteurs. Pour le mois de juillet écoulé le parc a accueilli 17.000 visiteurs. En dehors de ces deux circuits touristiques, c’est entre autres, le sentier marin accueille grand nombre de passionnés de plongée sous-marine. Le tourisme de montagnes ou le tourisme sauvage est en pleine expansion surtout après le retour au calme et à la sécurité dans les zones de montagne. En somme, la wilaya de Jijel est en phase de reprendre son statut d’avant la décennie noir de ville de rêve. En témoigne l’affluence qui va crescendo d’année en année.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.