Les Verts finissent leur stage sur une cinquième victoire consécutive : Le satisfecit de Belmadi

L’Équipe nationale de football a clôturé mardi soir un stage d’une semaine en cette date FIFA. Un stage que les Verts finissent en beauté grâce à une nouvelle victoire contre la sélection nigériane, motif de satisfaction pour le coach national.

En conférence de presse après match, Djamel Belmadi a affiché une certaine satisfaction quant à la prestation de ses joueurs lors de ce second match amical joué par l’EN à Oran, 17 ans après le dernier match joué par une sélection national à El Bahia. Il s’est aussi montré satisfait du stage entamé le 19 septembre.

Djamel Belmadi s’est ditcontent du déroulement de ce regroupement et des deux rencontres jouées pour la circonstance, et qui lui ont permis de voir « 95% de l’effectif, des joueurs qu’on n’a pas vu depuis longtemps. On a montré de la qualité dans la difficulté. C’est là où on progresse. On gagne deux fois. Des joueurs ont confirmé, ça nous donne des options à l’avenir », s’est-il réjoui.

Il a également tenu à souligner l’esprit de la gagne qui anime ses joueurs.  « Il y a toujours l’esprit de la compétition et de la gagne. Il faut le garder. La culture de la victoire est présente, même si on n’a pas gagné tous nos matchs. C’est dans notre nature, il y a toujours ce rappel en dépit du fait qu’il s’agit de matchs de préparation », a déclaré le coach national. Djamel Belmadi a noté avec satisfaction la copie rendue par ses protégés au cours de la deuxième période : « J’aime ce qu’on a vu en deuxième mi-temps au milieu de terrain. Normalement, il y a tout ce qu’il faut pour avoir une assise et une manière de jouer. On a ce qu’il faut avec ces trois joueurs-là (Bentaleb, Bennacer et Zerrouki, ndlr). Ils ont une mi-temps de vécu ensemble. Il faut du temps ».

« Aujourd’hui on a aligné des joueurs qui se connaissent, ce qui a permis d’élever le niveau, même si on a fait face à une bonne équipe. Contre la Guinée, je désirais voir de nouveaux joueurs, quitte à causer un manque de fluidité et d’automatismes », a expliqué le sélectionneur national.Il a mis en relief l’esprit de revanche avec lequel a joué l’adversaire. « Le Nigeria est une bonne équipe, c’était un vrai test. On a joué 3 fois contre eux sous mon mandat. On les a battus 3 fois. Ils voulaient prendre leur revanche », a-t-il souligné.

Djamel Belmadi a aussi salué les prestations de certains de ses joueurs sans oublier de prodiguer des conseils à d’autres.  Il n’a pas tari d’éloges sur certains de ses capés, à l’image du défenseur Ahmed Touba, qui a signé sa troisième titularisation seulement en sélection, et du milieu de terrain, Nabil Bentaleb, auteur d’un retour en force après quatre ans d’absence des rangs des Verts.

Il s’est également attardé sur la prestation du milieu de terrain du Milan AC, Smail Bennacer « un enfant bien éduqué, travailleur. On lui souhaite d’aller loin avec son club et sa sélection », a-t-il dit à son propos.« En plus de son abattage et son travail, Bennacer est un joueur qui jouit d’un grand talent. Il sait sortir des situations difficiles et ce ne sont que les grands joueurs qui le font, comme Iniesta et Modric ». A encensé Belmadi son milieu de terrain.Et d’ajouter : « C’est un bosseur, sérieux et a un bon cœur…C’est vraiment du haut niveau, que Dieu le préserve. Je souhaite qu’il reste sur cette marge de progression, que ce soit avec son équipe ou en équipe nationale ».

Le coach national a aussi été interpellé sur le cas Belaili. Il a dit espérer que l’information sur Youcef Belaïli, annoncé en instance de départ de son club français, le Stade brestois, « soit fausse », conseillant à son ailier gauche de « retourner dans son club, où il doit travailler et patienter. C’est ça le professionnalisme », a-t-il déclaré.Le sélectionneur national a indiqué par ailleurs qu’il a discuté avec ses joueurs à l’issue de la rencontre contre le Nigéria pour les exhorter à travailler dur au sein de leurs clubs respectifs. A l’adresse des éléments qui ne sont pas souvent alignés, il a demandé de faire preuve de « patience ».Par ailleurs, Belmadi a fait part de son souhait que la fenêtre FIFA de novembre prochain soit mise à profit pour programmer deux matchs, précisant que rien n’a été encore conclu au sujet d’une probable confrontation face à la sélection de Suède.

Chokri Hafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *