Affaire Djamel Bensmail : Le procès s’ouvrira le 15 novembre

Le tribunal correctionnel de première instance de Dar El Beida ouvrira le dossier  lié à l’assassinat du jeune Djamel Bensmail le 15 novembre de l’année en cours, citant 102 personnes. Ces derniers sont poursuivis pour des chefs d’inculpation liés au lynchage et assassinat du jeune Djamel Bensmail, suivi de la mutilation de son corps dans la localité de Larbaa Nath d’Irathen dans la wilaya de Tizi-Ouzou, en plus des accusations liées à atteinte à la sûreté de l’État et d’agression contre le personnel de sécurité, tentatives de semer la terreur parmi les population et appartenance à des organisations terroristes. Le jeune Djamel Bensmail a  été assassiné le 11 août 2021 dans la ville Larbaa Nath Irathen, dans la wilaya de Tizi Ouzou, par un groupe d’individus qui l’ont accusé injustement d’être à l’origine des incendies des forêts ayant frappé la région. Des actions qui poursuivaient des objectifs de déstabilisation et division. Le procès de 102 mis en cause a été ouvert le 19 juillet 2022 avant d’être reporté pour l’actuelle session. Les mis en cause seront aussi jugés pour le crime d’incendie criminel entraînant la mort de personnes, en plus du délit de recevoir des fonds de l’étranger dans le cadre d’un groupement ou d’une organisation, en vue d’exécuter un plan orchestré et qui porte atteinte à l’unité et à l’intégrité du territoire national.

Salim Abdenour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *