Cinq morts dans un attentat contre un chef de la police de Mogadiscio

Somalie

Au moins cinq personnes ont été tuées hier à Mogadiscio par l’explosion d’une voiture piégée qui visait un chef de la police somalienne, a indiqué la police.

L’attaque, qui visait le chef de la police de la région de Benadir, qui inclut la capitale somalienne, a été revendiquée par le mouvement Shebab, lié à al-Qaïda.    « Le commissaire Fahran Mohamud est indemne, mais cinq personnes ont été tuées et neuf blessés », a affirmé Sadiiq Dudish, un porte-parole de la police somalienne.  Le kamikaze à bord de la voiture piégée a visé le convoi du commissaire Farhan Mohamud à un carrefour très fréquenté de la capitale somalienne. « L’objectif des terroristes était d’atteindre le commandant de police et d’autres officiers avec lui », a assuré le porte-parole.  Dans un communiqué, les shebab ont revendiqué l’attaque et assuré avoir tué « un grand nombre » des gardes du chef de la police et détruit plusieurs véhicules.  « L’explosion a causé d’énormes dégâts et fait de nombreuses victimes, des civils et des policiers », a indiqué un témoin, Mire Adan, en affirmant qu’il avait compté au moins six corps de victimes. « Tout le carrefour était rempli de fumée et j’ai vu plusieurs cadavres, tous des civils », a ajouté Osman Adan, un autre témoin.

R.I. avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.