Conseil économique, social et environnemental / La gouvernance des entreprises publiques en question

La gouvernance des entreprises publiques sera au cœur d’une journée d’étude organisée aujourd’hui par le Conseil national économique, social et environnemental (CNESE). Il s’agit, selon un communiqué du Conseil, de se pencher sur le rôle des conseils d’administration et des conseils de surveillance dans l’amélioration de la gouvernance et des performances des entreprises publiques.

Cette rencontre sera l’occasion aussi de dresser un état des lieux du fonctionnement des conseils d’administration des EPE, y compris du mode de désignation des administrateurs et dégager à cette occasion des solutions visant l’amélioration de la bonne gouvernance et les performances des EPE en Algérie. L’accent sera mis, également, sur le rôle attendu de l’administrateur et l’exercice de son mandat.

Les débats s’articuleront sur trois axes principaux. Il s’agira en premier lieu

d’évaluer l’environnement juridique et réglementaire de la gouvernance d’entreprise et du rôle du conseil d’administration, ainsi que de jeter les bases du développement d’une expertise nationale et de compétences avérées en matière de gouvernance d’entreprise, au fait du contexte algérien, tout en s’appuyant sur les meilleures pratiques internationales.

Enfin, il s’agit de maîtriser les points clés qui nécessitent une vigilance constante de la part des CA dans leur rôle stratégique, tant du point de vue fiduciaire que de la responsabilité sociale de l’entreprise, a souligné le CNESE.

La rencontre sera marquée par la participation de PDG d’entreprises ou de filiales, de cadres opérationnels et/ou fonctionnels, d’administrateurs et dedirigeants d’entreprises, des représentants des secteurs concernés, des représentants de la société civile, des étudiants, ainsi que des chercheurs universitaires.Un panel d’expert étrangers interviendra, à cette occasion par visioconférence, composé de personnalités internationales spécialistes des questions de gouvernance des entreprises.Parmi ces personnalités, le CNESE a cité notamment Hans Christiansen, économiste senior à l’OCDE, Pierre Bauby, directeur de l’Observatoire français de l’action publique, spécialiste du service public à l’Union européenne, Ashraf Gamal El Din, PDG de l’Institut de la gouvernance des entreprises « hawkama » au centre international financier à Dubai (EAU), Alvaro Cuervo-Cazurra, professeur de commerce international et de stratégie à l’Université North Eastern aux USA, Luc Bernier, titulaire de la Chaire Jarislowsky sur la gestion dans le secteur public à l’Université d’Ottawa (Canada), Taïeb Hafsi, titulaire de la Chaire Stratégie et Société, HEC Montréal (Canada), ainsi que Ivan Tchotourian, professeur émérite à Faculté de droit de l’Université Laval et codirecteur du Centre d’études en droit économique de Canada.

ChokriHafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.