Ligue 1 (31e journée) / MCA-USMA au bonheur des puristes

Le leader du championnat de Ligue 1, l’ES Sétif, et son dauphin le CR Belouizdad se livreront à un duel à distance.

L’ESS, tenue en échec lors de la précédente journée à domicile par le CRB (0-0), effectuera un déplacement périlleux à l’Ouest pour défier le MC Oran, alors que le Chabab recevra l’ASO Chlef. Si l’ESS sera certainement mise à rude épreuve face à une équipe oranaise qui aspire à mettre fin à trois nuls de suite, le CRB partira largement favori dans son antre du 20-Août-1955 devant l’une des plus mauvaises équipes à l’extérieur, puisque les gars de Chlef n’ont récolté que 11 points sur 45 possibles en dehors de leurs bases. La JS Saoura, en baisse de régime avec un point récolté lors des deux derniers matchs, se rendra à l’Est pour croiser le fer avec l’avant-dernier au classement, le CABB Arréridj, dont la victoire est impérative pour poursuivre sereinement sa mission vers le maintien. A Alger, le stade du 5-Juillet va de nouveau vibrer au rythme du « big derby » entre le MCA  et l’USMA, un rendez-vous qui s’annonce équilibré et ouvert à tous les pronostics. Ce troisième face-à-face de la saison entre les deux équipes (après l’aller 2-2, l’USMA a éliminé le MCA en 1/8 de finale de la Coupe de la Ligue 2-0, Ndlr), se présente différemment pour les deux protagonistes. De son côté, le CS Constantine, battu jeudi dernier chez le NC Magra (1-0), aura une belle occasion de se refaire une santé, à l’occasion de la réception de l’US Biskra. La JS Kabylie, battue samedi en finale de la Coupe de la Confédération par les Marocains du Raja Casablanca (1-2), retrouvera l’ambiance du championnat en recevant le NA Husseïn-Dey. L’Olympique Médéa, qui partage la 8e place avec la JSK, aura une mission, a priori, à sa portée, en accueillant la lanterne rouge la JSM Skikda (17 pts), qui a rendu tôt les armes, puisqu’elle évolue depuis quelques journées avec des joueurs issus de la réserve. Le Paradou AC, auteur de trois victoires seulement lors des onze derniers matchs, devra impérativement réagir, dès mardi à domicile face au premier relégable, le WA Tlemcen. Pour sa part, le NC Magra effectuera un déplacement à l’Ouest pour affronter le RC Relizane dans un choc « à six points » en vue du maintien. Dirigé désormais par le nouvel entraîneur Lyamine Bougherara, le RCR va chercher à enchaîner une troisième victoire de suite. Enfin, l’USM Bel-Abbès n’aura plus droit à l’erreur, lors de la réception de l’AS Aïn M’lila. La formation de la Mekerra, battue lors de la 30e journée en déplacement face à l’USMA (3-1), défiera une équipe de l’ASAM qui n’arrive plus à retrouver son rythme du début de saison. 

R. S.

USM Bel-Abbès / Le maintien passe par 18 points

L’USM Bel-Abbès, qui reste sur trois défaites de suite, a hypothéqué sérieusement ses chances de se maintenir en Ligue 1 de football et n’a désormais plus droit à l’erreur lors de ses prochaines sorties, a déclaré dimanche son entraîneur Sid Ahmed Slimani. « Nous sommes condamnés à gagner les quatre matchs à domicile qui nous restent, tout en essayant de faire de même dans deux des quatre autres à l’extérieur pour espérer éviter la relégation », a insisté Slimani au micro de la cellule de communication de la formation de l’Ouest du pays. Jeudi passé, l’USMBA a encore chuté sur le terrain de l’USM Alger (3-1) pour le compte de la 30e journée, une défaite intervenant après quelques jours d’une autre contre-performance à domicile face au CR Belouizdad (2-0), et une autre à Tlemcen (3-1). Mais le coach Slimani a estimé que « les siens ne méritaient pas ces déconvenues, au vu des copies rendues sur le terrain ». « Contre l’USMA par exemple, on a pratiquement fait jeu égal avec l’adversaire. J’estime même qu’on a é té privés de deux penalties qui auraient pu changer le sort du match », a-t-il déclaré. Considérant que ses joueurs sont en train de faire les frais de leurs grèves à répétition durant la saison, Slimani, quatrième coach à driver les « Vert et Rouge », a reconnu la difficulté de la mission qui attend son équipe « en raison de la combinaison de plusieurs facteurs jouant en sa défaveur ». « Les grèves des joueurs sont en train de se répercuter négativement sur leur état de forme en cette fin de saison, surtout en ces temps de grosses chaleurs. Ca leur a causé plusieurs blessures au moment où les moyens de récupération au sein du club sont pratiquement inexistants », a-t-il déploré. Dos au mur, le successeur de Moez Bouakaz s’engage néanmoins à « ne pas baisser les bras », ajoutant que ses protégés et lui vont « défendre à fond les chances de l’équipe dans la course au maintien jusqu’aux derniers instants du championnat ». Il a, en outre, salué les gestes de motivation émanant ces derniers temps des autorités locales et de la direction du club sportif amateur en attribuant des sommes d’argent aux joueurs. Ces derniers avaient protesté, tout au long des mois précédents, contre la non régularisation de leur situation financière, n’hésitant pas à enclencher des grèves à répétition. Cet aléa, ainsi que d’a utres, ont valu à l’USMBA de pointer actuellement à la 18e place (2e potentiel relégable) avec 24 points, accusant un retard de pas moins de huit unités sur le premier non relégable, à savoir le RC Relizane.

APS

Cyclisme / Lagab et Reguigui iront à Tokyo

Les cyclistes Azzedine Lagab et Youcef Reguigui représenteront l’Algérie aux prochains Jeux olympiques 2020 de Tokyo (23 juillet-8 août), a appris l’APS lundi de la Fédération algérienne de cyclisme (FAC). Les deux coureurs ayant déjà pris part aux JO-2016 de Rio (Brésil) seront sur le départ de la course en ligne, prévue le 24 juillet sur le site olympique de Fuji international Speedway dont le départ sera donné à partir du parc Musashinonomori. Lagab, champion d’Algérie en titre, a été également désigné pour prendre part aux épreuves du contre-la-montre individuel qui auront lieu sur le même circuit. 

R. S.

Coupe du monde des échecs / Trois Algériens à Sotchi 

Trois échéphiles algériens participent à la Coupe du monde des échecs qui débutera lundi à Sotchi (Russie), avec l’objectif de franchir le premier tour, a-t-on appris du président de la Fédération algérienne des échecs (FADE). Il s’agit d’Amina Mezioud qui affrontera au premier tour l’Ukrainien Lulija Osmak, de Sabrina Latrèche qui défiera l’Ukrainienne Nataliia Bouksa et de Billel Bellahcene qui aura pour adversaire l’Arménien Hovhannes Gabouzian. « C’est une première historique pour notre discipline, car jamais auparavant l’Algérie n’avait réussi à qualifier trois joueurs pour une phase finale de Coupe du monde », a déclaré, à l’APS, le président de la FADE, Brahim Djelloul Azzeddine. 

R. S.

Tennis / Djokovic partagé sur sa participation aux JO

Novak Djokovic a exprimé pour la première fois, dimanche après sa victoire à Wimbledon, une hésitation quant à sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo en raison des nouvelles restrictions sanitaires. « Mes plans ont toujours été de participer aux Jeux olympiques. Mais maintenant, je suis un peu partagé. C’est du 50/50 à cause de ce que j’entends depuis deux jours », a-t-il déclaré. Le fait que les Jeux se dérouleront finalement essentiellement à huis clos face à la recrudescence du coronavirus au Japon « n’est pas une bonne nouvelle (…) j’étais très déçu en l’apprenant », a commenté Djokovic. « J’ai aussi entendu dire qu’il y aurait beaucoup de restrictions dans le village olympique. Il est possible que ne soyons pas autorisés à voir les autres sportifs en compétition. Je ne peux même pas avoir mon cordeur avec moi alors qu’il est un élément très important de mon équipe. Et je suis limité dans le nombre de personnes que je peux prendre avec moi dans mon équipe », a regretté le N°1 mondial. « Il faudra que je réfléchisse », a-t-il souligné. 

R. S.

Tour de France   / Kuss vainqueur en Andorre

Le grimpeur américain Sepp Kuss a remporté dimanche la 15e étape du Tour de France qui est arrivé à Andorre-la-Vieille, pour la seule incursion de l’épreuve à l’étranger. Le Slovène Tadej Pogacar a conservé le maillot jaune, sans rien céder à ses rivaux, à la veille de la seconde journée de repos. Perdant du jour, le Français Guillaume Martin (Cofidis) a cédé près de 4 minutes sur ses adversaires directs. Il a reculé de la 2e à la 9e place au classement. Kuss, qui court pour l’équipe néerlandaise Jumbo, a devancé de 23 secondes le vétéran espagnol Alejandro Valverde, 41 ans et deuxième de l’étape. Le Néerlandais Wout Poels a pris la troisième place, à 1 min 15 sec, devant un petit groupe. Kuss (26 ans), qui vit en Andorre, a gagné pour la première fois sur le Tour de France, pour sa deuxième participation. 

R. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.