Championnats des jeunes / Un arrêt qui n’a que trop duré

L’entraîneur de l’Equipe nationale des U20, Mohamed Lacete, a tiré la sonnette d’alarme concernant les championnats des jeunes, à l’arrêt plus plu d’un an.

Le sélectionneur de l’Equipe nationale de football des moins de 20 ans (U20), Mohamed Lacete, a dit espérer un retour « dans les plus brefs délais » des championnats de jeunes, suspendus depuis mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. « En dépit de la suspension des compétitions, cela ne nous a pas empêchés de réaliser un bon tournoi lors de la récente Coupe arabe disputée en Egypte. Si les championnats de jeunes ne seront pas relancés, on n’aura rien à espérer des sélections de ces catégories, notamment de la part des joueurs locaux », a-t-il indiqué. Mohamed Lacete s’exprimait au cours d’une conférence de presse tenue au siège de la Fédération algérienne (FAF) à Alger, quelques jours après la défaite de la sélection algérienne des U20 en finale de la Coupe arabe face à l’Arabie saoudite (1-2) au Caire. « Il est temps de redémarrer les championnats des jeunes catégories, car cela va faire du bien aux joueurs, sélections nationales et même à leurs clubs. Nous avons une liste élargie de 50 éléments locaux, la reprise de la compétition va nous permettre de détecter d’autres joueurs et suivre ces 50 éléments », a-t-il enchaîné. Lacete a ajouté qu’il n’avait rencontré « aucune difficulté » à accomplir sa mission, que ce soit avec l’ancien bureau dirigeant de la FAF, ou l’actuelle composante, dirigée par le président Amara Charaf Eddine. « Je n’ai rencontré aucune difficulté à diriger d’abord la sélection des U17 puis celle des U20. Tout s’est bien passé avec la Direction technique nationale (DTN), et même avec l’ancienne équipe dirigeante de la FAF, qui avait réuni toutes les conditions nécessaires. La seule contrainte que nous avons rencontrée est la suspension des championnats des jeunes catégories et la courte période de préparation pour la Coupe arabe ». Concernant la décision de ne pas faire appel aux joueurs des Académies nationales, à l’exception de l’attaquant Mohamed Rafik Omar (né en 2004, Ndlr), pour le dernier rendez-vous arabe, Lacete explique : « La majorité des joueurs des Académies sont nés en 2004 et sont donc moins âgés que les éléments de la sélection des U20, alors que certains d’entre eux étaient concentrés sur les examens du baccalauréat ». Pour le coach des U20, « les fruits des Académies seront récoltés au tournoi des prochains Jeux méditerranéens 2022 d’Oran, réservé aux joueurs nés en 2004. Il faudra juste leur donner du temps ». Enfin, Mohamed Lacete est revenu sur la sélection des U17 qui devait prendre part à la Coupe arabe, avant d’être reportée, et dont la majorité des joueurs sont issus de l’Académie de Sidi Bel-Abbès : « Cette jeune génération aura une belle occasion de s’illustrer lors de ce tournoi. »

R. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.