Profondeur africaine

L’Algérie se tourne vers sa profondeur africaine. Elle se redéploie sur le plan diplomatique, multiplie les accords de coopération et de partenariat avec les pays voisins.

Il est vrai que notre environnement immédiat est marqué par une instabilité chronique alimentée par les interventions de forces étrangères qui n’ont pour souci que la protection de leurs intérêts étroits quitte à créer les conditions de l’implosion de nations entières. Ce qui constitue un véritable défi pour les pays de la région.

Dans ce contexte, l’Algérie peut jouer un rôle majeur dans la stabilisation de la région, en s’en tenant à ses positions de principe. Il est vrai que notre pays a les atouts et le potentiel de jouer pleinement son rôle de puissance régionale. Bien plus qu’un pays pivot, l’Algérie appui sa stratégie sur l’accompagnement de ses partenaires de la région à travers l’assistance, la formation, la coopération économique, la création des conditions de la stabilité sur les plans politique, sécuritaire et de la prospérité partagée.

Fidèle à ses principes et à sa doctrine, la diplomatie algérienne, quelle qu’en soit la forme, s’oppose à cette forme d’interventionnisme étranger à la région qui n’a fait que créer les conditions de l’instabilité, de l’insécurité et de la prolifération des groupes criminels et terroristes.

Il est une évidence, les problèmes de l’Afrique ne peuvent être réglés que par les Africains et eux seuls, dans le cadre d’un dialogue permanent, dans le respect de la légalité et de la souveraineté des États. Ce sont ces positions fermes et constantes qui ont fait de l’Algérie le phare des révolutionnaires africains durant le vingtième siècle et qui ont font aujourd’hui le partenaire, l’interlocuteur et le médiateur privilégié pour le règlement des conflits, la lutte contre le terrorisme et la coopération sécuritaire dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.