Face à l’afflux des citoyens : Plusieurs nouveaux centres de vaccination ouverts à Béjaïa

Les Béjaouis ont pris d’assaut les centres de vaccination. Aussi et pour répondre à la demande, les responsables de la santé au niveau de la wilaya de Béjaïa ont procédé à l’ouverture de plusieurs points de vaccination, comme celui au niveau de la gare maritime après l’ouverture du centre de référence sis à Sidi Ali Lbhar et comptent, dans les tous prochains jours, procéder à l’ouverture d’autres points, comme au Théâtre régional de Béjaïa, l’école Ibn Rochd, la polyclinique d’Ihaddaden cela en plus des brigades mobiles déployées au niveau de certaines zones situées aux environs de la ville comme Taghzouyth.

C’est ce que nous a déclaré le docteur Khalef Farid, responsable de la campagne vaccinale au niveau de la circonscription de Béjaïa qui compte la commune chef-lieu de wilaya et les communes limitrophes, à savoir Tala Hamza, Toudja et Oued Ghir.Selon ce même responsable, cette opération connait ces derniers jours « un engouement certain », ce qui a amené les responsables du secteur sanitaire à ouvrir plusieurs points à travers toute la wilaya de Béjaïa pour répondre à une demande « toujours croissante » des citoyens qui affluent par dizaines pour se faire vacciner.

Dans le but d’atténuer la pression constatée au niveau des points de vaccination, le wali de Béjaïa a, ces deux derniers jours, instruit ses services afin de recueillir la liste des travailleurs exerçant dans l’administration publique et le secteur public en général, pour le lancement d’opérations de vaccination sur les lieux de travail.On ne sait toujours pas si le secteur privé sera également associé pour cette opération, mais jusqu’à l’heure actuelle, aucun écrit ne semble être envoyé dans ce sens.

Selon des responsables du CHU de Béjaïa, l’organisation de cette opération qui commence, depuis quelques jours, à attirer de plus en plus de monde, s’effectue par circonscription qui fait que les services sanitaires existant au niveau des grandes communes, comme Akbou, Sidi Aich, Kherata ou Souk El Tenine, englobent en même temps d’autres communes qui leur sont limitrophes et dont le nombre d’habitants est moins important.

En d’autres termes, les principaux centres de vaccinations sont installés au niveau des grandes communes en plus des brigades mobiles déployées à travers les zones enclavées notamment celles situées sur les hauteurs de la vallée de la Soummam et sur les montagnes de la chaîne des Babors.

Selon des témoignages que nous avons recueillis auprès de citoyens qui ont reçu, ces derniers jours, leurs doses de vaccin Chinois ou Britanico-Suédois, certains affirment avoir attendu plusieurs heures, avant de voir leur tour arriver.

Ce qui illustre à ne point en douter l’afflux que connaitces derniers jours cette opération qui intervient dans un contexte marqué par une courbe ascendante du nombre de cas atteints de Covid-19 au niveau national, dépassant la barre des milles cas mais aussi à l’échelle de la wilaya de Béjaïa qui a enregistré elle aussi une augmentation du nombre de malades.

Boubekeur Amrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.