Tizi-Ouzou : Des P/APC et des villages organisent le confinement

C’est le premier village à se confiner dans la wilaya de Tizi-Ouzou après le départ à la hausse du nombre de personnes atteintes du variant Delta du Covid 19. Takoucht, une localité située dans la commune de Bouzeguène se reconfine ainsi depuis jeudi suite à la décision de la cellule de crise et de veille mise sur pied par le comité de village. En collaboration avec les services concernés et les autorités locales, le comité de village de la localité a ainsi décidé de mettre en confinement toutes les familles avec les mesures induites expliquées dans des réunions qui se sont déroulées à la place du village.

De leur côté, les présidents d’APC de la daïra de Boghni se sont réuni jeudi dans l’optique de prendre des mesures destinées à faire face à l’évolution calamiteuse de la pandémie du Covid 19 dans la région. Les P/APC de Boghni, Mechtras et Assi Youcef sont ainsi sortis avec de nombreuses décisions dont notamment la limitation du nombre de voyageurs à 50% avec l’obligation du port de la bavette, l’interdiction des tables et des chaises dans les cafés, les restaurants et les débits de boissons, et d’autoriser la seule la vente à emporter, l’interdiction de la célébration de mariage et l’organisation des veillées funèbres ainsi que la fermeture des sales de jeux , des stades et des salles de sports.

Parmi cette batterie de mesures figurent aussi la limitation du nombre de clients dans les espaces alimentaires et divers commerces, la fermeture des marchés hebdomadaires et à bestiaux pour une durée de 15 jours à partir de dimanche parallèlement à une proposition de fermeture des mosquées avec les salles de prière en collaboration avec les associations religieuses. A rappeler à ce chapitre que les villages de Boghni sont gravement touchés par la pandémie ces derniers jours. La propagation ravageuse aurait fait, selon le décompte de plusieurs sources, une quarantaine de morts avec parallèlement une surcharge des structures de santé de toutes les communes. Par ailleurs, notons que ces mesures de confinement partielles ont également été prises dans d’autres communes à l’instar de Draa El Mizan. Dans cette circonscription, les structures de santé sont totalement saturées avec en sus un manque d’oxygène. Pour combler cette lacune, les villageois se sont mobilisés aux côtés des responsables locaux en s’organisant en cellules de veille au niveau des localités. Enfin, il est à souligner que la situation pandémique a donné l’alerte aux villages qui se sont mis aux aguets comme aux premiers jours de son apparition. L’on se rappelle que les villages ont organisé leur confinement dès les premiers jours.

Kamel Naït Ameur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.