Coronavirus : Plus de 4,1 millions de morts

La pandémie a fait au moins 4.139.040 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 10h00 GMT. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 610.177 décès, suivis du Brésil (547.016), de l’Inde (419.470), du Mexique (237.626) et du Pérou (195.547). L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi. La flambée épidémique en cours à Sydney relève de « l’urgence nationale », ont estimé vendredi les autorités locales, alors que la première ville australienne a encore recensé un nombre record de nouveaux cas. Reconnaissant qu’un mois de confinement n’avait pas permis d’enrayer la progression du très contagieux variant Delta, l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, dont Sydney est la capitale, a exhorté la capitale fédérale à envoyer en urgence des vaccins et des ressources.

En Europe, après d’âpres débats, les députés français ont adopté vendredi en première lecture un nouveau projet de loi anti-Covid qui prévoit l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale pour les soignants. Vivement contesté par une frange de l’opinion, le texte est désormais entre les mains des sénateurs qui doivent l’examiner à partir de vendredi pour une adoption définitive que l’exécutif souhaite acter d’ici la fin du weekend face à la remontée en flèche de l’épidémie en raison de la propagation du variant Delta. Le gouvernement britannique a annoncé vendredi que plus de 10.000 travailleurs du secteur alimentaire seraient exemptés d’isolement en cas de contact avec un malade du coronavirus afin d’éviter des problèmes d’approvisionnement au Royaume-Uni. Dès cette semaine, certains de ces employés pourront échapper à un isolement de dix jours à condition de présenter quotidiennement un test négatif, quel que soit leur statut vaccinal.

En Afrique, le gouvernement tanzanien a annoncé qu’il s’équipait en vue de démarrer prochainement sa campagne de vaccination, dans un pays qui était covido-sceptique il y a encore quelques mois.  La nouvelle présidente, Samia Suluhu Hassan a pris le contre-pied de son prédécesseur, estimant qu' »il n’est pas bon de l’ignorer » (le Covid-19).  Seul pays africain avec le Burundi et l’Erythrée à ne pas avoir commencé la vaccination, la Tanzanie a récemment entamé des démarches pour rejoindre l’initiative Covax, ainsi qu’un programme d’acquisition de vaccins de l’Union africaine. 

R.I. avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.