Industrie : Augmenter les taux d’intégration nationale

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar a tenu, dimanche, une réunion avec les responsables de l’entreprise nationale de construction de matériels et équipements ferroviaires « Ferrovial » pour examiner la situation et les perspectives de cette entreprise industrielle publique.

Cette réunion a été consacrée, selon un communiqué du ministère de l’Industrie, à l’examen de la situation de cette «entreprise prometteuse qui est parvenue, en quelques années, à faire face à ses difficultés financières et à sa dette pour réaliser des taux de croissance considérables», tout en diversifiant ses produits et ses clients au lieu de compter sur un seul client, ajoute la même source. Cette rencontre a porté, également, sur l’élaboration de projets ambitieux avec des taux d’intégration élevés et le renforcement des capacités complémentaires entre les autres groupes industriels.

A cet effet, le premier responsable du secteur de l’industrie a salué notamment les résultats réalisés par ce groupe ainsi que son modèle de gestion, notamment dans sa filiale CITAL (société mixte avec le Métro d’Alger et Alstom) spécialisé dans l’industrie la maintenance des rames du tramway ainsi que les modalités de répartition des travailleurs selon les activités de l’entreprise.

Le ministre a insisté, dans ce contexte, sur la nécessité de conjuguer les efforts pour réaliser les objectifs fixés notamment en ce qui concerne l’intégration des composants de fabrication locale, la diversification des produits et la maitrise du coût de production pour la création de richesse et d’emplois. Une démarche qui s’accompagne, selon M.Zeghdar, par la mobilisation des compétences nationales aussi bien techniques que managériales afin de mettre en œuvre les différents projets préparés par les responsables de cette entreprise publique. Plus explicite, le ministre a indiqué : « il est nécessaire de compter sur les compétences nationales pour la réalisation des différents projets, saluant les expériences exceptionnelles de ce groupe dans le domaine de l’innovation et de la numérisation». Ceci dit, cette rencontre est la troisième du genre initiée par le nouveau ministre de l’Industrie après celles organisées avec les responsables du groupe public des ciments GICA et le groupe Electrec spécialisé dans l’industrie électronique. L’objectif est de mettre en œuvre un nouveau schéma de relance des activités industrielles, notamment dans le secteur public/

Faiçal Bedjaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.