Consommation : L’indice des prix à la baisse

Une fois n’est pas coutume, l’indice des prix à la consommation est en baisse. Selon les chiffres publiés hier par l’Office nationale des statistiques et relayés par l’APS, les prix à la consommation en Algérie ont reculé de 1,1% entre les mois de mai et juin derniers. Une baisse motivée essentiellement par le recul des prix des biens alimentaires. Ainsi et selon l’ONS, la moyenne des prix des produits alimentaires a baissé de 2,7 % au mois de juin dernier comparativement au mois de mai, tandis que  ceux des autres catégories de biens et services sont restés stables en juin par rapport au mois précédent.Ainsi, les prix d’habillement et chaussures ont connu une variation de 0,31%, ceux de logement de 0,26%, selon les données de l’ONS.La même tendance a été enregistrée pour les catégories de produits de santé et d’hygiène corporelle (+0,27%), de transport et communication (+0,15%), d’éducation et culture (+0,08%), de meubles et articles d’ameublement (+0,13%), ainsi que les produits divers (0,16%).

En glissement annuel, la variation de l’indice général des prix à la consommation est de 4,12%, représentant ainsi le taux d’inflation annuel.  Les plus fortes hausses ont touché notamment les groupes de produits d’éducation et culture (8,23%) et de produits divers (8,23%), tandis que les prix des produits alimentaires sont accrus de 3,79%.

Dans la ville d’Alger, l’indice des prix à la consommation a connu une légère baisse de 0,5% en juin dernier par rapport au mois de mai.Corrigé des variations saisonnières, l’indice des prix à la consommation de la ville d’Alger a enregistré, pour le mois de juin 2021, une baisse de 0,4% par rapport au mois écoulé.L’ONS rappelle que le même mois de l’année précédente s’est caractérisé par une variation positive (0,2% en juin 2020 par rapport à mai 2020).Les produits alimentaires accusent un recul de 1,3% dans la capitale, traduisant ainsi une baisse des prix des produits agricoles frais, malgré une augmentation de ceux des produits alimentaires industriels.

En effet, les prix des produits agricoles frais ont affiché en juin dernier une baisse de près de 4,9% par rapport à mai, induite essentiellement par une chute des prix des légumes (-11,6%), des fruits (-2,6%), de la pomme de terre (-12,2%) et de la viande blanche (-3,0%).En revanche, des évolutions positives ont été observées pour les oeufs (+3,2%) et à un degré moindre la viande rouge avec (+0,3%), relève la même source.Concernant les produits alimentaires industriels, les prix se sont caractérisés par une hausse de 2,2%, traduisant un relèvement des prix des huiles et graisses (+14,9%) et des sucres et produits sucrés (+2,4%) en juin dernier par rapport au mois de mai.Les prix des produits manufacturés et les services ont connu des variations respectives de +0,3% et +0,1%, note encore l’ONS.Par rapport au mois de juin 2020, la croissance des prix à la consommation est de 5,4%.

L’indice national des prix à la consommation est établi sur la base d’observation des prix effectuée auprès d’un échantillon de 17 villes et villages représentatifs des différentes régions du pays.Le rythme d’inflation annuel (juillet 2020 à juin 2021/juillet 2019 à juin 2020) est de +4,1%, selon les données de l’office.Pour rappel, le taux d’inflation en 2020 avait atteint 2,4% contre 2% en 2019, selon les données consolidées de l’ONS.

R.E.                              

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.