La vérité révélée

Le régime marocain s’est mis dans de sales draps. Empli de certitudes, convaincu de sa totale impunité, le Makhzen a fini par transgresser toutes les règles. Il est aujourd’hui pointé du doigt et ses couleurs sont révélées à tous. Bien que certains de ses alliés en Europe tentent encore de faire bonne figure et de cacher tant bien que mal l’embarras que l’implication du Maroc dans le scandale Pegasus leur cause, ils prennent l’affaire très au sérieux. Après tout, le Makhzen les a espionnés. Et qu’y a-t-il de pire qu’un traitre à la cause de son propre peuple ? Et bien, c’est un félon qui s’illustre par sa déloyauté envers son maître de l’heure. Le régime marocain joue, comme d’habitude, la montre. Il tente de faire les gros bras et menace tous ceux qui le mettent en cause dans le scandale. Il compte aussi dépenser l’argent des Marocains, à coups de millions, dans le lobbying pour étouffer l’affaire. Mais le Makhzen est aujourd’hui jugé par le tribunal de l’opinion publique, laquelle ne s’encombre pas de considérations politiques et financières. Les preuves s’accumulent contre le régime cloué au pilori pour son soutien aux réseaux internationaux de trafic de drogue, d’armes et de traite des êtres humains. Sa qualité d’État voyou n’est plus à démontrer aujourd’hui et il peut dire adieu à l’image lisse que ses lobbyistes et amis sionistes ont tenté de lui créer.

La monarchie marocaine est rétrograde, esclavagiste et peu, voire, pas du tout respectueuse des droits fondamentaux des peuples. Elle n’a aucune idée de ce qu’est la citoyenneté et les libertés. Voilà la nature du Makhzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.