shares

Le taux de contamination au virus du Covid 19 chez les personnes atteintes de diabète et similaire à la tendance générale, a assuré hiersur Radio Sétif, Dr Rachid Malek, membre du comité national des médecins hospitaliers et chef de service de médecine interne à l’hôpital de Sétif qui a précisé que la seule différence réside dans les complications dangereuses sur cette catégorie de malades. Dr Malek a toutefois reconnu que les statistiques sur le nombre de décès parmi les personnes diabétiques à cause du coronavirus ne sont pas établies à l’instar des malades souffrants d’insuffisance rénale. « Toutefois, toutes les dernières publications scientifiques au nombre de 5.000 s’accordent sur le fait que cette catégorie enregistre le plus grand nombre morts », fait-il savoir tout en alertant sur le fait que les diabétiques prennent chaque jour une dose de 300 gr de sucre en se faisant vacciner.

Au chapitre des moyens, Dr Malek a déploré le grand manque dont souffre l’hôpital de Sétif notamment les services de médecine interne » affirmant qu’il n’existe plus aucune différence entre les différents services de pneumologie, médecine interne et le service de réanimation qui sont saturés. L’intervenant indiquera ainsi que le personnel médical de ses infrastructures est à 100%mobilisé au même titre que l’occupation des lits. « Aussi, devant cette situation, le personnel médical, médecins et paramédicaux, sont dans un état de fatigue très avancé à cause de l’excès de travail », note-t-il.

L’importance de la vaccination a également été au menu de l’intervention de Dr Malek sur la radio locale de la wilaya de Sétif. Il réitérera ainsi les recommandations des scientifiques qui insistent toutes sur la nécessité de se faire vacciner étant donné que c’est le seul moyen connu pour lutter contre ce virus qui devient de plus en plus dangereux. « Toutes les personnes qui se sont fait administrer la deuxième dose de vaccin ressentent moins les effets du virus après leur contamination » a-t-il noté tout en soulignant que tous les malades du Covid 19 qui se trouvent actuellement en réanimation sont des personnes non encore vaccinées. Dr Malek avertira sur le fait que désormais, le virus ne touche pas que des personnes âgées mais toutes les catégories d’âge.

Enfin, Dr Malek mettra en exergue l’élan de solidarité des Algériens qui donnent une très belle image à l’occasion de cette crise sanitaire. L’orateur soulignera le sens de partage très accentué chez les citoyens qui se partagent les appareil d’oxygène et les médicaments.

Kamel Nait Ameur