MC Alger : Neghiz out, Lavagne in ?

Au Mouloudia d’Alger, tout le monde saitdésormais, que le coach Nabil Neghiz ne fait plus l’unanimité.

Ainsi, ses dirigeants commencent d’ores et déjà à lui chercher un remplaçant, d’autant plus que la saison est terminée pour l’équipe, qui ne participera pas à une compétition internationale la saison prochaine, en prenant en compte le classement du championnat à la date du 10 août prochain, alors qu’une place en fin de saison sur le podium n’apportera rien à l’équipe, en cette année de centenaire de la création du club. Ce centenaire tourne, donc, au fiasco et les dirigeants commencent d’ores et déjà à songer à la saison prochaine. Plusieurs changements sont annoncés sur différents plans, à commencer par le staff technique. Celui-ci, dirigé par Nabil Neghiz ne risque pas de rester en poste au-delà de la saison actuelle. Déjà que les membres en question ne font pas l’unanimité, en témoigne le fait que les dirigeants ont déjà commencé à contacter des entraîneurs. Parmi eux, celui de la JS Kabylie, Denis Lavagne. Ce dernier, qui ne risque pas de rester chez les Canaris, en raison de l’absence, dit-on, d’une véritable vision chez les dirigeants de son club employeur, a délégué son manager d’étudier les offres reçue et entamer les négociations en cas d’offre alléchante. Et il faut dire que la mission des Mouloudéens, qui ne veulent pas lâcher cette piste, ne sera pas aisée. Ceci, étant donné que le CRB est aussi sur ses traces, ne voulant pas prolonger le bail de Zoran Manojlovic, ainsi que des équipes tunisiennes et des sélections nationales. Entre temps, le coach Nabil Neghiz commence à s’apercevoir qu’il est devenu indésirable, lui et les membres de son staff technique. La preuve, au moment où une partie de l’argent des joueurs leur a été versée, les membres en question du staff technique ont été écartés de cette  procédure. Ils attendait d’encaisser les quatre mensualités en retard, ce qui n’a pas été le cas, provoquant la colère de Neghiz. Ce dernier a demandé à rencontrer son président Brahmia, et cela devrait se faire dans les toutes prochaines heures. L’occasion pour les deux hommes de mettre les points sur les « i » concernant différents volets. Il faut dire que certaines déclarations du coach n’ont pas été du goût des dirigeants, qui affirment que le concerné a dépassé toutes les milites, au moment où les résultats de l’équipe ne sont pas à la hauteur des attentes.  

Abderrahim Mahious  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.