Algérie-Libye : Prochaine ouverturede lignes aériennes et maritimes

Le projet d’ouverture d’une ligne aérienne et une autre maritime entre l’Algérie et la Libye s’accélère. La question a d’ailleurs été au cœur des entretiens, hier, entrele ministre des Transports, AissaBekkai etl’ambassadeur d’Algérie à Tripoli, Kamel Abdelkader Hedjazi.En effet, cet entretien en tête à tête a porté sur la réouverture des lignes maritime et aérienneentre les deux pays.

Selon un communiqué du ministère des Transports, les deux parties ont abordé, lors de cette audience qui s’est déroulée au siège du ministère, particulièrement « la reprise de l’activité de la compagnie aérienne Air Algérie entre les deux pays, les modalités opérationnelles, administratives et réglementaires, ainsi que l’ouverture d’une ligne maritime entre l’Algérie et Tripoli dans les meilleurs délais ».

Le ministère indique que ces efforts interviennent dans le cadre de « la contribution du secteur des Transports au raffermissement des relations fraternelles et de l’intensification de la coopération entre les deux pays frères ». Et d’ajouter que « ces efforts interviennent suite aux instructions données par le président de la République Abdelmadjid Tebboune qui a reçu le président du Conseil de la présidence de Libye Mohamed Youcef El Manfi lors de sa visite en Algérie ».Pour rappel Mohamed Youcef El Manfi a effectué mercredi et jeudipassé une visite officielleen Algérie au cours de laquelleil a été reçu par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune avec qui il s’est entretenu en tête à tête pour que cet entretien soit par la suite élargi aux deux délégations, Algérienne et Libyenne.

Une visite qui entre dans le cadre du ballet diplomatique entre l’Algérie et la Libye depuis quelques mois. Il est utile de rappeler, dans ce sens, la visite effectuéeles 29 et 30 mai dernier d’une délégation libyenne de haut niveau ainsi que du chef du gouvernement libyen par intérim Abdelhamid Debeibah. La

délégation libyenne était composée de quatre cents personnes, parmi elles des membres du gouvernement de transition et des opérateurs économiques qui se sont entretenus avec les membres du gouvernementet les opérateurs économiques algériens dans le but de relancer les relations économiques entre les deux pays.

Une visite au cours de laquelle il a été convenu de l’ouverture de lignes aérienne et martime entre l’Algérie et la Libye en sus de la réouverture du poste frontalier algérien deDebdab et de celui du côté Libyen Ghademes en vue de faciliter les échanges commerciaux par voie terrestre.

Des accords ont alors été signés entre les deux parties et qui englobent plusieurs secteurs, comme celui de l’agriculture, des hydrocarbures et tant d’autres domaines relatifs à l’économie des deux pays.

IdirYaghmoracen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.