Exploitation des mines de fer et de phosphate : Six départements ministériels mobilisés

Les projets d’exploitation des mines de fer de Ghar Djebilet dans la wilaya de Tindouf, du projet d’exploitation industrielle intégrée des mines de phosphate de l’Est du pays, doivent entrer dans leur phase concrète dans les délais les plus brefs. C’est dans ce contexte que le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab a présidé hier une réunion interministérielle impliquant les départements des Finances, des Travaux publics, des Transports, des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique ainsi que celui de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables en vue de se pencher sur les voies et moyens d’accélérer la réalisation de ces projets. Le

Selon un communiqué du ministère de l’Énergie et des Mines, « cette rencontre s’inscrit dans la concrétisation de la feuille de route fixée dans le cadre de la stratégie nationale de développement et de valorisation des ressources minières en Algérie, ainsi que la mise en œuvre du programme national de réalisation des grands projets structurants du secteur minier », relatifs notamment au projet d’exploitation des mines de fer de Ghar Djebilet (Tindouf) et au projet intégré d’exploitation et de transformation des phosphates (Tébessa, Souk Ahras, Annaba et Skikda).

Au cours de la réunion, le ministre a examiné une présentation détaillée sur les deux projets dans le but d’élaborer un plan national multisectoriel, afin de coordonner entre tous les acteurs afin de travailler au développement de nouveaux projets et la mise en place d’infrastructures de base liées aux deux projets, telles que la fourniture d’énergie, le réseau routier, les chemins de fer, les ressources en eau, la mobilisation des financements et toutes les installations nécessaires à la réussite de ces mégaprojets grâce à l’implication de nombreuses institutions nationales affiliées aux divers secteurs ministériels ainsi que dans le cadre de partenariats étrangers.

Le département de Mohamed Arkab rappelle, dans ce sens, que des comités ministériels mixtes ont été mis en place, au mois de juin dernier,  sous la tutelle du ministre de l’Energie et des Mines. Le premier est dédié au projet de gisement de fer de Ghar Djebilat (Tindouf) et l’autre est dédié au projet intégré exploitation et transformation des phosphates.

Les ministres qui ont pris hier à la réunion « ont unanimement convenu de l’importance et de la nécessité de mettre en œuvre ces projets stratégiques au vu des effets positifs que ces projets auront sur la patrie et le citoyen, notamment en ce qui concerne la satisfaction des besoins nationaux en matières premières entrant dans diverses activités industrielles, en particulier les industries manufacturières, et réduire la facture pour faire venir ces matériaux de l’étranger », précise le communiqué. Ils ont également souligné la disponibilité de leurs secteurs ministériels accompagner activement le secteur énergétique et minier pour concrétiser ces projets sur le terrain.

ChokriHafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.