Ramtane Lamamra achève sa tournée africaine Ces questions au cœur du prochain sommet arabe d’Alger

Le périple diplomatique  entamé depuis quelques jours par le chef de la diplomatie algérienne, à travers certaines capitales arabes et africaines, dans l’objectif de mener des concertations sur les questions et préoccupations arabes et africaines et la préparation d’importantes échéances, notamment le prochain Sommet arabe prévu à Alger a pris fin.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, était dimanche à Tunis, dernière escale de ce périple, l’hôte du Président Tunisien, Kais Saied à qui il a transmis un message verbal du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

A l’issue de cette rencontre qu’il a eue avec le chef de l’Etat tunisien, Ramtane Lamamra, a déclaré : «  j’ai eu l’honneur d’être reçu par le président de la République tunisienne.  A la demande du président de la République Abdelmadjid Tebboune, j’ai entamé à partir de Tunis une tournée dans nombre d’Etats africains et arabes pour mener des concertations sur les questions et préoccupations arabes et africaines et préparer d’importantes échéances, à savoir la tenue du prochain Sommet arabe à Alger », avant de rappeler que « la Tunisie préside le Sommet et nous devons coordonner pour la réussite de cet événement ».« L’Algérie et la Tunisie ont des préoccupations communes ayant trait à la relance de la coopération, la consécration de la complémentarité entre les groupes,  arabe et africain, et un attachement à ce que la solidarité entre les peuples arabes et africains soit le seul principe qui préside aux relations entre les deux groupes », tenait-il à ajouter.

Le chef de la diplomatie algérienne également affiché son satisfecit quant au fait avoir présenté « un rapport préliminaire au président de la République tunisienne sur cette mission ». Et d’ajouter : « j’assurerai le suivi avec mon confrère tunisien ministre des affaires étrangères, pour nous acquitter pleinement de nos missions dans l’intérêt de nos deux peuples et celui des peuples arabes et africains ».RamtaneLamamra précisera dans ce sens que « d’autres rencontres, devront intervenir pour la tenue des réunions mixtes afin de propulser la coopération et œuvrer à la complémentarité économique entre les deux pays (l’Algérie et la Tunisie) ».

Pour rappel, Ramtane Lamamra a été reçu lors d’une première audience par le président tunisien Kais Saed, laquelle audience a donné lieu à un échange de points de vus sur l’état des relations bilatérales et les perspectives de leur renforcement ainsi que sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment celle relative à la situation au sein de la région du Maghreb, de l’espace Sahelo-Saharien mais aussi dans le monde Arabe ».

C’est en qualité d’envoyé spécial du Président Abdelmadjid Tebboune que le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger qu’il a été reçu une deuxième fois dimanche passé par le président Tunisien Kais Saed, à qui il a transmet un message verbal du chef de l’Etat algérien.Rappelons, que Ramtane Lamamra, avait récemment effectué une tournée africaine, qui l’a guidée en premier lieu en Éthiopie puis au Soudan et à la fin en Égypte ou il a été reçu par le président égyptien Abdelfettah Al Sissi.

Une tournée qui a permis au chef de la diplomatie algérienne de promouvoir le règlement pacifique des conflits en se posant en médiateur entre l’Éthiopie, le Soudan et l’Égypte, en désaccord par rapport à la construction par l’Ethiopie  du barrage hydroélectrique  de « La renaissance ».

Lors de son point de presse qu’il avait tenu dans la capitale égyptienne, Ramtane Lamamra avait également rappelé les positions de l’Algérie à l’égard de la cris en Libye et le soutien qu’elle apporte au processus de paix et de réconciliation dans ce pays frontalier mais aussi vis-à-vis de la cause Palestinienne dont la position reste inchangée et qui est en faveur de l’édification d’un État Palestinien souverain avec comme capitale El Qods.

Boubekeur Amrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.