Acquisition d’un générateur d’oxygène et de 150 concentrateurs : Opération de collecte de dons à Annaba

Depuis son lancement le 22 juillet dernier, l’initiative a permis de collecter 15 millions de dinars.

Le président de la section de wilaya d’Annaba du Croissant-Rouge algérien (CRA), Abdelhamid Bouzid a indiqué hier qu’une opération de collecte de dons, pour l’acquisition d’équipements d’oxygénothérapie a été lancée le 22 juillet dernier et a déjà permis de collecter 15 millions de dinars. Notre interlocuteur  a ajouté que l’opération se poursuit et le montant collecté servira à acquérir un premier lot de concentrateurs d’une capacité 10 litres chacun, destinés aux diverses unités dédiées à la prise en charge des malades atteints par le Covid-19 à travers la wilaya. Signalons que cette  opération de collecte de dons auprès des opérateurs économiques publics et privés locaux servira pour l’acquisition de 150 concentrateurs d’oxygène destinés à répondre aux besoins des établissements de santé en oxygène médical.   Initiée par la commission multisectorielle de wilaya de suivi de la situation épidémiologique liée au Covid-19, présidée par le wali, Djamel Eddine Brimi, l’opération s’inscrit dans le cadre de l’effort national visant à répondre aux besoins des structures sanitaires en oxygène à usage médical et de protection de la santé des malades, a précisé la même source qui a souligné que la collecte des dons est supervisée par le CRA par le biais de son compte bancaire. Par ailleurs, deux autres initiatives ont été lancées,  par l’oOrdre des avocats et le Syndicat national des pharmaciens d’officine pour l’acquisition d’un générateur d’oxygène au profit de l’hôpital Ibn Sina relevant du Centre hospitalo-universitaire d’Annaba. Menée dans le cadre du respect des dispositions légales relatives à la collecte de dons, l’opération portera sur l’acquisition d’un générateur d’oxygène capable de couvrir les besoins en oxygène à usage médical de 100 lits, a précisé le représentant du Syndicat national des pharmaciens d’officine, Khelifa Slama. Parallèlement à ces actions, l’approvisionnement des structures sanitaires en oxygène liquide est également assurée par le complexe sidérurgique El Hadjar avec une moyenne quotidienne de 5.000 litres, lesquels sont distribués par l’entreprise Linde Gaz.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.