Le vaccin anti- Covid-19 bientôt en pharmacie : La vaccination possible en officine dès le 8 Août

Les pharmaciens de la wilaya d’Annaba, pourront prendre part au processus de la vaccination contre le coronavirus, à partir de dimanche prochain.C’est ce qu’a indiqué Slama Khelifa, vice-président du syndicat national des pharmaciens d’officine (SNAPO) d’Annaba. Selon la même source, l’action s’inscrit dans la cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19, dans la wilaya d’Annaba. L’interlocuteur a souligné que pour accélérer le processus de vaccination anti-Covid-19 et toucher un plus grand nombre de citoyens, l’implication des officines de la wilaya d’Annaba vise l’élargissement et le renforcement de la campagne de vaccination contre le coronavirus, réservée jusqu’ici aux centres de vaccination. La dégradation de la situation épidémiologique qui a basculé depuis plusieurs jours, a nécessité l’association des pharmaciens. Ainsi, après la signature de l’arrêté par le ministre de la Santé, mardi, les pharmaciens pourront dès dimanche, débuter la vaccination, dans leurs officines. À cet effet, le Syndicat national des pharmaciens d’officine a pris toutes les dispositions pour procéder à la vaccination des citoyens contre le coronavirus, et ce, à partir de la semaine prochaine. Rappelons que le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr Abderrahmane Benbouzid, s’est réuni avec le Snap et le Conseil national de l’ordre des pharmaciens d’Algérie, pour instituer officiellement la vaccination contre le covid-19 au niveau des pharmacies. S’agissant de la disponibilité du vaccin, le vice-président du syndicat national des pharmaciens d’officine (SNAPO) d’Annaba, a expliqué quele problème de la disponibilité des doses de vaccins ne se pose pas, ‘’l’Algérie a reçu d’importantes quantités de vaccin, la semaine dernière. De même pour la wilaya d’Annaba’’. Par ailleurs, il est à préciser que, le vaccin en officine sera effectué gratuitement. «Le vaccin est à la charge de l’Etat, il est donc gratuit. Les pharmacies recevront les mêmes doses que celles qui sont administrées au niveau du secteur public. Ainsi, c’est l’État qui va approvisionner les officines, dont le rôle est d’administrer le vaccin aux citoyens. Il est à noter que, plus de 100 pharmacies sur les 323 de la wilaya d’Annaba, se sont portées volontaires pour mener cette action d’utilité publique. Pour M. Slama Khelifa « la vaccination au niveau des pharmacies accélère l’opération de vaccination. Le meilleur exemple est celui de la vaccination antigrippale », a-t-il dit. Par ailleurs, en perspective du lancement éminent de la vaccination, le SnapoAnnaba, enchaîne les réunions sur l’organisation et la réussite de l’opération de vaccination. Un processus pour lequel toutes les conditions et dispositions ont été retenues pour un bon démarrage au niveau des pharmacies.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.