Les malheurs du Keyess

Abdou aurait été extradé à son tour…du hammam ! Oui, oui, vous avez bien compris qu’il s’agit du plus illustres des « keyassine » d’Algérie. D’ailleurs, il se dit même qu’il est le masseur le mieux payé du pays. L’homme aux mains d’or et aux mille secrets de Sonatrach, Abdou, el keyess attitré de Ould Kaddour, aurait confié récemment à des « amis » clients et adeptes de douche que dorénavant et avant de masser quelqu’un, ce dernier doit lui prouver qu’il ne cache aucun secret et qu’il ne risque pas de faire des déclarations à la presse. Comme ça, Abdou ne sera impliqué dans aucune affaire louche ayant trait à des séances de massage que je n’imagine pas ressembler à ceux pratiquées au salon de Mme Claude, tout de même, on parle ici de secrets d’entreprise et pas n’importe laquelle. Il faut dire et selon certaines indiscrétions propres au hammam, pas aux tayabet, non non non, ça c’est l’idée de l’autre « hammamgi », Abdou vit le calvaire depuis la fameuse déclaration faite par Abdelmoumen à son sujet. Il est soumis à chaque sortie du bain maure à des enquêtes de plus en plus corsées. Les épisodes de « tu goules ou tu goules pas, y en a marre ! » aurait-il laissé entendre à un de ses fidèles clients, sans emploi, celui-ci. D’ailleurs, il attend de son ancien client et confident des explications publiques le disculpant. Il attend juste qu’Abdelmoumen finisse de donner la liste de ses « amis ». Abdou espère bien ne pas y figurer…   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.