Réception des générateurs au port de Béjaïa : Une bouffée d’oxygène pour les malades du covid

Quatre générateurs d’oxygène ont été réceptionnés hier au Port de Béjaïa. Ils sont destinés à équiper les hôpitaux de la wilaya.

Au plus tard les générateurs destinés aux établissements hospitaliers de Béjaïa, dont le CHU, seront installés demain. C’est ce qu’a affirmé Hafid Boudrahem inspecteur au CHU de Béjaïa qui affirme que « les éléments qui composent ces générateurs ont commencé à arriver depuis hier matin ».

Les établissements hospitaliers ayant bénéficié de ces équipementssont les hôpitaux de Béjaïa, Kherrata, Amizour et Sidi Aich. Des générateurs acquis, selon la même source, grâce à un financement du budget de wilaya ainsi que des opérateurs économiques qui préfèrent garder l’anonymat.

Le concours budgétaire débloqué pour l’achat de ces générateurs est estimé à 14milliards de centimes. Ces équipements proviennent de Turquie et d’Italie. Il s’agit aussi d’armoires et de camions frigorifiques, comme l’a indiqué la cellule de communication de wilaya qui nous apprend que deux autres générateurs seront réceptionnés dans les prochains jours et qui seront installés au niveau des hôpitaux d’Aokas et d’Akbou.

En plus de ces générateurs, des lots de concentrateurs d’oxygène ont également été réceptionnés dans la matinée d’hier ainsi que des chariots mécaniques, quarante paravents à deux vantaux sur roues potences au profit des établissements hospitaliers de Béjaïa.

Parallèlement à ces opérations de dotations des hôpitaux de la wilaya d’équipements nécessaires pour la prise en charge des malades atteints ducovid, une équipe de médecins et de paramédicaux se sont portés volontaires pour suivre les malades atteints de covid à domicile.

Un suivi qui concerne les cas qui ne sont pas jugés graves et qui vise à désengorger les établissements hospitaliers de la région complètement saturés depuis l’apparition de cette troisième vague à laquelle s’est malheureusement greffée le variant Delta plusieurs fois plus contagieux que la souche mère.

Concernant les opérations de vaccination, le responsable chargé de cette campagne, le docteur Farid Khalef, affirme que le nombre de centres de vaccination a atteint ces derniers jours plus d’une vingtaine uniquement dans la commune chef lieu de wilaya en plus des points de vaccinations installés dans pratiquement toutes les autres communes ainsi que les brigades mobiles qui sillonnent les zones rurales, éloignées des pôles urbains.

Pratiquement chaque jour, des véhicules de la protection civile et de la sûreté nationale accompagnés des acteurs du mouvement associatif sillonnent les quartiers et villages des communes de la wilaya, à travers lesquels ils mènent des campagnes de sensibilisation appelant les citoyens au respect des gestes barrières mais aussi à rejoindre les points de vaccination pour recevoir leurs doses, seul moyen de casser la chaine de contamination.

Boubekeur Amrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.