FFS : « L’unité nationale est une ligne rouge »

Le FFS a réagi samedi aux tentatives de déstabilisation du pays par les propos les plus fermes.  Pour le plus vieux parti d’opposition dans le pays, « l’unité nationale et la cohésion du peuple Algérien, sont une ligne rouge à ne pas transgresser ou instrumentaliser à des fins douteuses ».Dans un communiqué signé par le premier secrétaire national du FFS, Youcef Aouchiche, le parti du défunt Hocine Ait Ahmed a souligné l’attachement des Algériens à leur unité nationale, qualifiant de « pure illusion » toute tentative de lui porter atteinte.

« La personnalité algérienne imprégnées des constantes nationales et forgées par les crises et les épreuves endurée par ce brave peuple à travers des siècles, ne sera jamais prise au piège de ces plans machiavéliques », estime le FFS dans cette déclaration affirmant que « tout projet en dehors de la vision nationale démocratique ou toute manœuvre ciblant l’indépendance, la souveraineté et l’unité nationale, voire la cohésion sociale de notre nation est une atteinte au peuple et au pays à laquelle il faut vigoureusement faire face ».

Aux appels à la fitna, le FFS répond que dans le pays « il n’ya pas de place aux prédicateurs (de la fitna), dans l’Algérie de 2021 et la division entre les enfants d’une même patrie, ni aux instigateurs de plans pernicieux visant à diviser les pays et à ébranler leur stabilité ».

Défendant l’unité nationale, le FFS rappelle que « la diversité intellectuelle, culturelle et linguistique que recèle le pays est un facteur de développement civilisationnel et ne sera  jamais un facteur de scission, en dépit des tentatives des parties aux intérêts étriqués d’en faire une source de discorde ».

Revenant sur les incendies qui ont ravagés plusieurs régions du pays, le parti du défunt Hocine Ait Ahmed, estime que « tous les indicateurs démontrent que ces incendies sont volontaires, pis encore elles cacheraient bien des conspirations ciblant le tissu social national et l’unité nationale du peuple algérien ».

La formation politique a par ailleurs « salué l’élan de solidarité des Algériens et leurs belles images de cohésion à travers le territoire national, face à la 3e vague de covid-19 et les incendies de forêts ayant ravagé plusieurs wilayas du pays », soulignant que « ce formidable sursaut de solidarité et cette parfaite illustration de cohésion du peuple algérien et de tous les corps participant à l’opération d’extinction des feux  ont suscité l’admiration du monde entier et terrassé par la peur ceux qui pariaient sur la division du peuple algérien et la fragmentation de son territoire, cela nous rappelle à l’esprit que les Algériens sont capables d’accomplir des miracles ».

Le FFS estime que « la priorité doit être accordée à l’union, à l’unité et au bannissement des différends entre les enfants de la même patrie, tout en œuvrant, comme auparavant, lors du congrès de la Soummam, à réaliser le plus large consensus possible pour préserver et consolider l’indépendance et la souveraineté nationales et instaurer l’Etat démocratique et de droit qui préserve les droits des Algériens, un Etat protecteur de la souveraineté et de l’unité nationales et garantissant le progrès et la prospérité ».

La formation politique a renouvelé l’appel « à accélérer le recensement des dégâts, l’indemnisation et l’accompagnement des sinistrés pour un retour à la vie normale ainsi qu’à procéder à une enquête approfondie pour informer l’opinion publique nationale sur les circonstances réelles de cette tragédie, dénoncer les responsables et dévoiler leurs plans ».

Le parti du défunt  leader charismatique Hocine Ait Ahmed, rend hommage aux victimes civiles et militaires ayant péri dans cette tragédie affirmant en guise de conclusion que sur le plan régional le FFS dit « suivre avec un extrême regret la préparation du terrain aux réseaux du néolibéralisme sauvage et au mouvement sioniste mondiale dans la région du Maghreb pour leur permettre de s’y infiltrer et de détruire nos pays y compris ceux qui les accueillent ».

B. Amrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *