MC Alger : La saison du renouveau ?

Plusieurs choses vont changer dans l’équipe du Mouloudia d’Alger. Et ce sont les prémices d’un changement dans le bon sens qui se dégagent.

Les joueurs savaient qu’ils allaient faire avec un entraîneur très sévère et surtout très exigeant en matière de travail. Mais une fois la préparation débutée, ils découvrent un entraîneur plus engagé dans son travail que ce qu’ils pensaient. Le technicien tunisien, Khaled Benyahia, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne laisse rien au hasard et soumet ses joueurs à un régime  très difficile à supporter. L’ancien libéro de charme de l’ES Tunis n’est pas à Alger pour faire du tourisme, et a insisté à le dire à ses protégés. « Je suis là pour travailler et atteindre les objectifs assignés. Chacun d’entre vous doit faire en sorte à ce qu’il suive à la lettre mes consignes. Chacun est appelé à se donner à fond et ne rien négliger. Cette période de préparation est la plus importante et vous n’êtes pas sans savoir que vous devez vous impliquer pleinement », a-t-il lancé en direction de ses joueurs. Benyahia programme actuellement un tri-quotidien pour ses joueurs. La première séance se tient à 6h du matin, avant de revenir à l‘hôtel. La seconde commence à 10h30 et la troisième en fin d’après-midi, soit après la sieste, laquelle devient obligatoire. Les joueurs ont suivi difficilement ce rythme, au début, avant de commencer à s’y habituer au fil des jours. Ils se donnent à fond et ne ménagent aucun effort. Malgré le fait que les joueurs suivent difficilement le rythme imposé par le coach, il n’en demeure pas moins qu’ils font des pieds et des mains pour répondre favorablement aux exigences de Benyahia. Et ce dernier n’est pas pour autant satisfait, malgré cela. Il veut encore plus et l’a clairement signifié à ses protégés. Ceci, étant donné, selon des sources, que Benyahia ne semble pas être satisfait par le niveau affiché par certains joueurs. Cela concerne surtout la ligne offensive, qui, selon toute vraisemblance, être le compartiment qui préoccupe le plus le coach. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a affirmé à son président, Amar Brahmia, qu’il doit lui trouver au moins un buteur afin de renforcer sa ligne offensive.

Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.