Equipe nationale : Machine à marquer, gagner et battre les records

Les Verts sont sur une série gagnante ! Mardi, ils n’ont fait qu’une bouchée du Niger pour l’emporter sur le score net et sans bavure (4-0), à Niamey.

Les protégés de Djamel Belmadi continuent de mener la vie dure à leurs adversaires. Les Nigériens, dernière victime, ont encaissé 10 buts en l’espace de quatre jours. Après un (6-1) à Blida, leur gardien de but a concédé quatre buts, mardi, et la caution aurait pu être encore plus lourde, n’était-ce la maladresse de Bounedjah, Slimani et autre Mahrez devant les bois. Le série continue, donc, pour les champions d’Afrique en titre. Dans leur quête de se qualifier pour les barrages du Mondial Qatari de 2022, ils sont sur la bonne voie, dominant leur groupe en partageant la première loge en ex-aequo avec le Burkina Faso. Au train où vont les choses, l’on se dirige vers une finale du groupe entre les deux sélections, le 14 novembre prochain en Algérie. Dans cette deuxième rencontre face à Cavalli, Belmadi a effectué deux changements dans sa composition de départ. Feghouli et Benrahma sortent du Onze pour laisser leur place à Belaïli et Slimani. Et le coaching en cours du match s’est avéré payant, avec des Verts « qui ont caché le ballon », ne laissant aucune faille à exploiter par leurs adversaires. Avec cette victoire, l’EN affole une fois de plus les compteurs, elle qui marque pour le 32e match de suite, sur les 35 disputés sous les commandes de Belmadi. Elle est restée muette une seule fois, lors de l’unique défaite face au Bénin (0-1). Et c’est aussi pour la première fois qu’elle gagne avec un écart de 4 buts en déplacement, depuis le match de 2001 face à la Namibie, sous la houlette de Hamid Zouba, lors des éliminatoires du Mondial-2002, organisé conjointement par la Corée du Sud et le Japon. Par cette 31e victoire, aussi, les Verts réalisent un autre double coup, celui de dépasser le record la France avec ses 30 matchs sans défaite et de rattraper l’Argentine, qui compte 31 rencontres de suite sans défaite. Outre ce nouveau record, l’Algérie affole aussi les compteurs avec 75 buts marqués soit une moyenne de 2,41 buts par match et 23 buts encaissés soit 0,74 buts par match. Sur les 75 buts inscrits, Bounedjah en inscrit 15, Mahrez 13, Slimani 9 et Feghouli 6 buts. Un véritable rouleau compresseur !
Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *