Douktour taywane

Un type qui se fait passer pour un médecin, de fausses pages Facebook attribuées à un ministère, de la fausse pièce détachée, de faux maçons, de faux plombiers. Un coup c’est un faux magistrat, un autre c’est un faux commis de l’Etat si ce n’est pas un groupe de faux « influenceurs » supposés envoyer des Algériens faire leurs études à l’étranger ! 

Awww ! Ya ben aammi, c’est la foire aux impostures, ma parole. Après les faux moudjahidine, les faux magistrats, les faux « proufissors », les faux « douktours », les faux analystes et j’en passe. Je ne citerai pas les faux tableaux et la fausse monnaie, car les premiers relèvent de l’art et l’art ne donne pas à manger enfin du moins pas autant que les faux billets. Il faut arrêter tout ce cirque. Il est vrai que personne n’est à sa place, certes, mais tout de même toute une faune d’imposteurs qui a décidé subitement d’envahir la vie des citoyens, ça en fait trop. On se croirait à Taiwan. C’est vrai aussi que c’est le pays de cocagne où on peut aisément devenir riche sans effort et que personne n’a de comptes à rendre à personnes et que personne ne contrôle plus personne mais tout de même, c’est la Berezina ! Certes, la crise de confiance y est pour beaucoup et poussent les gens à croire en tout bonimenteur. Et c’est donc à l’Etat de redorer son blason… le vrai, pas le m’derrah, genre imitation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.