Face aux défis régionaux et internationaux : Le MSP appelle au renforcement du front intérieur 

Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a appelé, hier au renforcement du front intérieur pour faire face à la situation sécuritaire régionale et internationale « complexe et délicate » qui entoure l’Algérie. Dans une déclaration sanctionnant la séance de clôture des travaux de son Conseil consultatif, qui a tenu sa huitième session ordinaire les 18 et 19 février, le MSP a relevé que « la situation sécuritaire régionale et internationale qui entoure l’Algérie est délicate et complexe », ce qui appelle à « la nécessité de renforcer le front intérieur par le consensus national et la réalisation du développement économique, outre l’affranchissement total de toutes formes de dépendance afin d’y faire face avec sagesse et efficacité, au mieux des intérêts des peuples maghrébins et arabo-musulmans ». Dans le même contexte, le MSP a appelé la diplomatie algérienne à « mobiliser ses instruments régionaux et internationaux pour faire face à la vague de normalisation et d’infiltration expansionniste de l’entité sioniste à travers l’annulation de l’octroi du statut d’observateur à l’entité sioniste au sein de l’Union africaine (UA) et la garantie de la réussite de la réconciliation palestinienne et du sommet arabe ».

Dans une allocution prononcée à l’occasion, le président du MSP, Abderrezak Makri, a salué « la position algérienne concernant la tentative d’unir les rangs des factions palestiniennes et de les rassembler », appelant à garantir « la réussite du sommet arabe prévu en Algérie ». Abordant les différentes affaires internes, M. Makri a fait savoir que « la solution de l’ensemble des crises dans le pays réside dans le consensus national fondé sur la démocratie », soulignant que l’Algérie « a besoin de ses enfants, toutes obédiences politiques confondues, qui devront mettre leurs désaccords de côté et faire prévaloir l’intérêt suprême du pays ». Concernant la situation économique du pays, M. Makri a insisté sur « l’importance de focaliser sur la production en tant qu’alternative à l’importation afin d’éviter la pénurie de certains produits et matières, à leur tête les matières premières utilisées dans les industries importantes », estimant impératif d’œuvrer à améliorer le pouvoir d’achat du citoyen. Pour rappel, le Conseil consultatif, qui avait effectué une évaluation de la participation du parti aux différentes échéances électorales précédentes, a mis en avant « les efforts du bureau exécutif national et des différentes structures et institutions du parti, traduits par des rapports chiffrés probants ». Il a noté avec satisfaction les résultats réalisés par le MSP dans les différentes échéances électorales, appelant les nouveaux élus du parti à « être à la hauteur de la responsabilité et de la confiance dont ils ont été investies par les citoyens ».

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.