Manchester City : Élan de solidarité avec Mahrez  

Mahrez a manqué un penalty très important lors de la rencontre West Ham – Ma City. Mais la star algérienne a reçu un soutien total. 

Manchester City, après avoir été mené de deux buts, a ramené un nul précieux de West Ham (2-2). Un point qui, si Liverpool bat Southampton demain, laissera aux Citizens la possibilité d’assurer leur titre avec un succès contre Aston Villa. Mais un nul aurait également suffi si Riyad Mahrez avait transformé le penalty de la gagne dans les dernières minutes. Seulement, l’international algérien a buté sur la belle parade de Fabianski. Pas de quoi décevoir Pep Guardiola outre-mesure, lequel a volé au secours de son ailier après la rencontre devant la presse. « Cette saison, Riyad a été extraordinaire. Nous avons marqué beaucoup de penaltys. Cette saison, nous avons été bons sur les penaltys. Il a pris ses responsabilités, il l’a raté. Le prochain match, il marquera ». Autre marque de soutien important, celle de son partenaire Jack Grealish qui a lui aussi tenu des mots forts pour défendre Mahrez : « Ici, nous ne chercherons jamais à blâmer qui que ce soit. Tout le monde est autour de lui. Riyad est ce type de personnalité et de caractère qui relèvera la tête et sera prêt à repartir la semaine prochaine ». Après ce match, le schéma est assez simple. Si Liverpool perd à Southampton ce soir, Manchester City sera sacré champion avant même la dernière journée. Si les Reds concèdent le nul, le titre sera presque acquis pour les Citizens. Mais si la formation de Jürgen Klopp s’impose, elle reviendra à un petit point de son concurrent avant cette ultime danse, dimanche prochain. Dans ce cas, City aura bien une « finale » à disputer face à Aston Villa. Tout aurait pu être plus simple pour la formation de Guardiola si Mahrez avait transformé son penalty. Avec trois points d’avance et une différence de buts favorable, l’international algérien et les siens auraient vécu plutôt sereinement la 38e journée. Et c’est un Guardiola détendu – en apparence – qui s’est présenté au micro de beIN Sports England. « J’ai l’air heureux ? Comment ne pas être heureux en étant l’entraîneur de cette équipe, qui donne tout à chaque match, dans chaque compétition, a-t-il d’abord assuré. Ils ont essayé, ils ont souffert, tous ensemble. A la mi-temps, on leur a dit à quel point ils étaient bons, quelle équipe incroyable on était. On a dit ‘ok, on ajuste des petites choses, essayez de marquer un but, après ce sera ouvert. Par chance, on a marqué un but, tôt en seconde période. A la fin, on a eu l’occasion de gagner. Mais c’est entre nos mains ». Le champion d’Angleterre en titre a en effet les cartes en mains pour conserver sa couronne. Mais d’ici dimanche, chacun ira de sa prédiction, avec certains scénarios plus symboliques que d’autres.  

R. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *